Le Wi-Fi en tête des priorités des travailleurs nomades

wi-fi-voyageurs-professionnels

Plus fort que le sexe, l’alcool ou le chocolat, le Wi-Fi arrive en tête des priorités des travailleurs nomades ! La connectivité détermine leur choix d’hôtels ou de compagnies aériennes – et constitue désormais un point-clé pour leurs employeurs.

Basée sur les réponses de plus de 1700 professionnels mobiles du monde entier sur leurs habitudes et leurs préférences en matière de connectivité, une nouvelle étude commanditée par iPass Inc. souligne l’influence toujours croissante du Wi-Fi sur leur quotidien.

Au premier rang des priorités pour 40% des professionnels mobiles

Les résultats de l’étude sont éloquents :

  • 40% des participants interrogés placent le Wi-Fi au premier rang de leurs priorités dans la vie quotidienne, avant la sexualité (37 %), le chocolat (14 %) et l’alcool (9 %),
  • 75% des participants déclarent que le Wi-Fi a amélioré leur qualité de vie,
  • 63% des personnes interrogées préfèrent utiliser les points d’accès Wi-Fi plutôt que les services de données mobiles,
  • 75% des participants déclarent attacher plus d’importance au volume de données qu’au temps de communication dans le choix de leur forfait mobile.

« Les professionnels mobiles (…) tiennent à rester connectés en toutes circonstances : à leur domicile, durant leurs déplacements d’une réunion client à une autre, à l’hôtel et même en avion », explique Patricia Hume, directrice commerciale d’iPass. « Avec une population mondiale de travailleurs mobiles dépassant largement le milliard d’individus, les employeurs doivent donc se tenir prêts à satisfaire la demande de leurs employés en leur procurant la connectivité à laquelle ils aspirent. »

Le Wi-Fi a une incidence sur les choix des voyageurs professionnels

Pour des travailleurs mobiles soucieux d’éviter des frais de données et d’itinérance quelquefois exorbitants, le Wi-Fi fait désormais partie du voyage – au point d’avoir une incidence sur leurs choix en matière d’hôtels, de compagnies aériennes, etc.

  • 72 % des participants on déjà pris l’expérience Wi-Fi en considération lors du choix d’un hôtel, et 21 % déclarent appliquer systématiquement ce critère.
  • 35 % des personnes interrogées déclarent avoir déjà tenu compte de l’expérience Wi-Fi pour choisir une compagnie aérienne.
  • 72 % des participants utilisent l’accès Wi-Fi gratuit lorsqu’il est disponible dans les aéroports.
  • 73 % des participants n’ont jamais utilisé d’accès Wi-Fi payant dans un aéroport à des fins professionnelles, un pourcentage qui grimpe à 78% pour les utilisations personnelles.

La conclusion est claire : le temps où le Wi-Fi constituait un « plus appréciable » est révolu – c’est aujourd’hui devenu un must-have pour les hôtels, et bientôt pour les compagnies d’aviation.

La sécurité, principal obstacle à l’utilisation du Wi-Fi gratuit

L’étude d’iPass montre également que la sécurité mobile constitue le principal obstacle à l’utilisation du Wi-Fi gratuit, et illustre les difficultés auxquelles se heurtent les entreprises cherchant à mettre en place une stratégie de sécurité mobile. Ainsi, 66 % des travailleurs mobiles se disent préoccupés par la sécurité des données lorsqu’ils utilisent un point d’accès Wi-Fi gratuit, et seule une entreprise sur deux autorise ses travailleurs mobiles à utiliser un appareil personnel pour accéder aux données/systèmes de l’entreprise via un point d’accès Wi-Fi public.

Méthodologie : étude réalisée du 12 et le 31 août 2016 sur un échantillon d’employés mobiles, dont 60 % d’Amérique du Nord, et 40 % de différents pays européens.

 

1 commentaire

  • J’ai aussi noté que la G7 offre du WiFi dans ses taxis, avec un code d’accès unique – autrement dit quand on en entre dans le taxi on est tt de suite connecté, sans manipulation. Ca fait la différence, surtout vu les trous de la couverture 3G.

Laisser un commentaire