Le sport pour resserrer les liens entre collègues

sport-entreprise

Le sport fait du bien aux marques employeurs ! 83 % des salariés interrogés par Decathlon Pro* ont une image dynamique des entreprises qui permettent à leurs salariés de pratiquer du sport ; 56 % la jugent humaine, 56 % également moderne.

Décompresser, mais aussi développer le collectif

Les valeurs sportives sont toujours perçues très positivement et le sport semble bien développé puisque 65 % de l’échantillon affirment être des sportifs assidus en entreprise. Parmi les pratiques, sans surprise, la course à pied (50 %) arrive en tête, devant le fitness (32 %) et le football (23 %). Si garder la forme (67 %) et décompresser (59 %) apparaissent comme les principales motivations “resserrer les liens avec les collègues’” obtient un sore très honorable (42 %) témoignant d’un des apports majeurs du sport au travail : favoriser le collectif et l’esprit d’équipe.

Le groupe de collègues motivés, un puissant levier de pratique

Également interrogés, les sportifs occasionnels et les non pratiquants en entreprise attendent eux-aussi beaucoup de leurs collègues… pour s’y mettre à leur tour : derrière un lieu ou faire du sport, un “groupe de collègues motivés” est cité comme leviers de pratique par 52 % des sportifs occasionnels et 47 % des non-pratiquants.

Rappelons que, selon une étude du cabinet Goodwill management pour le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) et le Medef, la pratique d’une activité sportive améliore la productivité d’un salarié de 6 à 9 %. Le CNOSF a conçu un guide pratique du sport en entreprise à télécharger. Vous pouvez également retrouver des conseils utiles sur le site de la Fédération française du sport en entreprise.

* Enquête réalisées auprès de 257 salariés issus d’entreprises de taille et de nature différentes, dont 55 % de moins de 250 salariés.

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire