Fermer

Veuillez renseigner vos informations ci-dessous afin de télécharger ce document.

Réduire l’absentéisme avec des petits pois

Potager d'entreprise

Les jardins d’entreprise, à l’image des Corporate Gardens aux Etats-Unis, font des émules en France. Comment ces potagers renforcent-ils la cohésion d’équipe, le partage de valeurs et le bien-être au travail ?

Le principe consiste à aménager dans les espaces extérieurs de l’entreprise, dans un patio, sur une terrasse ou sur le toit, un potager où les collaborateurs qui le souhaitent se retrouvent pour jardiner. À l’heure du déjeuner, par exemple, ou lors d’une pause spécialement dédiée, qui n’a pas besoin d’être longue : un petit quart d’heure suffit pour que l’initiative porte ses fruits.

Bien évidemment, le but est de faire pousser un peu de tout : des fruits, des légumes, et des herbes aromatiques.  Mais les avantages ne s’arrêtent pas là. Tout d’abord, l’amélioration du bien-être au travail. Selon une étude américaine (The Economics of Biophilia – Université de l’Oregon – 2011), les potagers en entreprise réduiraient de 10% l’absentéisme, en offrant la possibilité de s’aérer et de s’occuper les mains avec du vivant.

Cohésion d’équipe

Ces potagers d’entreprise permettent aussi de créer du lien entre services qui n’auraient pas d’autres occasions de se croiser et de faire tomber les barrières hiérarchiques, pour des échanges plus riches, mains dans la terre, en dehors de toute contrainte de travail. Ils renforcent ainsi la cohésion d’équipe et le partage des valeurs de l’entreprise, notamment celles véhiculées fortement par ces espaces verts partagés : la collaboration et le souci de l’environnement. Les extérieurs des entreprises représenteraient en France 20% des espaces verts périurbains ! Petits pois, carottes, basilic, aubergines, tomates, fraises…, majoritairement bio, s’ils poussent en quantité en sus de leur qualité, pourront ensuite être cuisinés et consommés par les collaborateurs au sein de l’entreprise. Le bien-manger dans la convivialité nourrit aussi le bien-être. Avec en plus la fierté de manger sa récolte.

De premières expériences productives

Autant d’avantages dûment démontrés par les premières initiatives françaises de potagers d’entreprise : BNP Paribas sur son campus installé aux anciens Moulins de Pantin, la Cité de l’architecture et du patrimoine sur le toit du Palais de Chaillot, la clinique Pasteur à Toulouse (500 m² sur le toit de son bâtiment l’Atrium), le centre Daniel Carasso de Danone Research à Palaiseau (programme Care), le siège de Maison du Monde à Vertou (Loire-Atlantique), etc.

Pour aider les entreprises à mettre en œuvre un tel projet, des prestataires comme Ciel mon radis, Macadam Garden, ou encore les Jardins de Gally, proposent des solutions intégrant l’élaboration du potager avec fourniture des graines et plans, mais aussi l’animation d’ateliers réguliers pour apprendre le jardinage et les gestes écologiques. Des services de suivi de la bonne croissance des jeunes pousses sont également proposés.

Laisser un commentaire