Game of Thrones, une école de management ?

Game of Thrones, motivation et récompense

A quelques jours de la sortie de la saison 7, aviez-vous remarqué que derrière les batailles, les morts violentes et les complots de Game of Thrones, se cachaient de véritables leçons de management ? De Daenerys à Tywin, en passant par Jon, les personnages de George R.R. Martin ont bien compris la nécessité de motiver et de récompenser les hommes pour atteindre leurs objectifs.

La série phénomène comporte bien des atouts en plus d’être un formidable divertissement :  elle constitue une banque d’exemples de pratiques managériales. Si un professeur de mathématiques en use pour faire régner l’ordre dans sa classe (… à coups de spoilers), en entreprise, on peut s’en inspirer pour stimuler la motivation de ses collaborateurs.

Adapter son management

Game of Thrones met en scène des leaders aux politiques bien différentes. Tywin Lannister est devenu l’homme le plus puissant de Westeros grâce à un management autoritaire et à des alliances qu’il noue en échange d’or et de terres. Mais son entêtement et son manque d’écoute l’ont amené à faire de graves erreurs…

Ned Stark, lui, incarne la figure du manager paternaliste. Il donne la parole à ses fils et à ses conseillers, mais conserve le pouvoir décisionnel, et ne va jamais à l’encontre de ses valeurs. Ses capacités de commandement lui ont permis de lever une armée de fidèles et de donner naissance à d’autres leaders : ses fils Robb et Jon. Reste qu’il peine à adapter son management à la situation : Ned a conservé ses pratiques de Winterfell sans prendre en compte les coutumes de Port-Réal. On peut dire que cela lui a coûté cher.

De son côté, Daenerys Targaryen pratiquerait plutôt le management participatif. La Khaleesi compense sa jeunesse en s’entourant de conseillers expérimentés auprès de qui elle recueille des conseils avisés (Joffrey aurait peut-être dû en faire autant ?). Elle se laisse guider par son instinct et son empathie, ce qui lui a valu de trouver la récompense idéale pour entraîner son armée et son peuple : la liberté pour les immaculés comme pour les esclaves. Tous lui vouent une loyauté sans faille. Dommage que son manque de connaissance de la ville de Meereen l’ait conduite à sous-estimer l’importance des coutumes. L’interdiction des arènes de combat ont entraîné une sévère révolte : les Fils de la Harpie déciment son armée.

Reconnaître les talents

Le rôle du manager est de tirer ses collaborateurs vers le haut, leur transmettre ses connaissances et son savoir-faire. Si Mormont n’avait pas fait de Jon Snow son intendant, par exemple, ce dernier ne serait pas devenu ensuite Lord Commandant de la Garde de Nuit. Tout comme Daenerys a accordé sa confiance à Tyrion, qui est pourtant un Lannister, après avoir décelé ses qualités intellectuelles et oratoires. La jeune reine en a fait l’un de ses plus proches conseillers. Nul doute qu’il mènera à bien sa mission maintenant qu’il a trouvé sa place !

Motiver et récompenser comme dans Game of Thrones :

  • Opter pour un management participatif : les hommes et les femmes sont la principale richesse de l’entreprise, et peuvent constituer une importante source d’idées ;
  • Savoir que la reconnaissance constitue un puissant levier de motivation ;
  • Rester à l’écoute de son équipe pour prévenir et désamorcer les conflits ;
  • Prendre en compte son environnement et les valeurs de l’entreprise pour s’assurer de la bonne stratégie ;
  • Reconnaître les talents et les former en vue d’un poste futur ;
  • Définir un but commun pour renforcer la cohésion d’équipe ;
  • Attribuer des récompenses adaptées aux profils des collaborateurs.

Découvrez la bande annonce #WinterIsHere :

Game of Thrones saison 7 : à partir du 16 juillet 2017 sur HBO

Laisser un commentaire