Les Family Days pour savoir ce que font les parents toute la journée

Family Days

Si l’entreprise représente pour beaucoup une deuxième famille, il est toujours aussi difficile de trouver l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Les Family Days, venus des Etats-Unis, peuvent constituer une solution intéressante pour réconcilier nos 2 familles.

Une vie en dehors de l’entreprise

Pour une grande majorité des cadres, la journée de travail se poursuit à la maison. Selon une enquête menée par PageGroup en 2016 (*), 75 % des Français équipés d’appareils mobiles professionnels travaillent pendant leur temps libre. Difficile de décompresser dans ces conditions. D’autant plus que cette situation peut constituer une source de conflit au sein du foyer, en particulier avec les enfants, qui aimeraient que leurs parents leur consacrent plus de temps ! D’après le baromètre annuel de l’Observatoire de la parentalité en entreprise pour l’année 2015, 61 % des salariés-parents considèrent que leur employeur ne les aide pas assez à concilier travail et vie de famille. Avec le développement de la RSE, les entreprises tendent à redoubler leurs efforts pour permettre à leurs salariés de trouver cet équilibre, et mettent au point des actions qui vont dans ce sens.

Pour répondre à cette problématique, des sociétés telles qu’Evenementia organisent des Family Days.

Papa, c’est quoi ton travail ?

Les Family Days consistent à faire découvrir aux proches des collaborateurs l’entreprise où ces derniers travaillent. Ils permettent notamment aux enfants d’enfin comprendre où sont leurs parents quand ils disent être « au travail », et de les interroger sur leur métier. Sources de motivation auprès des salariés, ces journées portes ouvertes spéciales famille renvoient une image moderne, humaine et dynamique de l’employeur.

Organisation des Family Days

Chez Evenementia, un Family Day commence par une visite des locaux de l’entreprise, guidée par un professionnel : chaque pièce est présentée de manière détaillée et amusante. Des activités chaperonnées par des animateurs permettent aux enfants de découvrir les métiers de leurs parents sous forme d’ateliers ludiques et pédagogiques. Les stagiaires d’un jour peuvent même s’essayer à diverses machines et déjeuner dans les salles de repos, comme les grands. Chaque activité est adaptée en fonction de l’âge des participants. « Les enfants d’aujourd’hui sont les salariés de demain, affirme Cyril Forma, responsable et créateur de l’agence. Les inviter à découvrir l’entreprise de leurs parents c’est aussi leur montrer que le travail peut être quelque chose d’attrayant, de ludique et de passionnant. »

Les Family Days peuvent constituer un événement promotionnel pour mettre en avant une actualité de l’entreprise. Par exemple, en 2010, Airbus fêtait ses 40 ans en compagnie de la famille et des amis de ses salariés. L’événement a rassemblé 150,000 personnes sur son site de Toulouse. « Si nous ne nous étions pas cantonnés aux familles et aux amis, ce nombre aurait pu monter jusqu’à 400,000 personnes », s’enthousiasme Fabrice Brégier, le CEO, dans le magazine en ligne AeroWeb. Mais il ne constitue pas obligatoirement un rendez-vous exceptionnel. L’Observatoire de la parentalité en entreprise a lancé en 2009 la journée de la famille en entreprise, qui a lieu chaque année le premier mercredi de juin. Pour certaines entreprises, l’essayer, c’est l’adopter : Areva T&D, BNP Paribas, l’hôpital Hôtel Dieu, l’Oréal, Orange… ont déjà organisé plusieurs Family Days ! A qui le tour ?

(*) Enquête menée par PageGroup auprès de 1606 personnes représentatives des actifs ETAM et Cadres du 13 octobre au 27 novembre 2016 par PageGroup.

Baromètre annuel de l’Observatoire de la parentalité en entreprise 2015

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire