Déjeuner Végan au travail, c’est possible… et de plus en plus facile

On connaissait les végétariens, mais les végans vont encore plus loin : pas question pour eux d’absorber quelque aliment en provenance des animaux, même pas du miel. Comment concilier ce régime alimentaire avec une vie professionnelle quand vient l’heure du déjeuner ? Pas si compliqué à l’ère du bio et de la diététique.

Que signifie être végan ? Quelle différence avec le végétalisme ou le végétarisme ? Fondé sur le refus de vivre de l’exploitation des animaux, le véganisme se réfère à un mode de vie, et non pas seulement à une manière de s’alimenter. Le régime végan proscrit ainsi tous produits d’origine animale : viande, poisson, œufs, miel, laitages. Puisqu’ils ne mangent en fin de compte que des fruits et légumes, les végans sont végétaliens. Mais ils vont plus loin, se refusant également à utiliser tous vêtements, chaussures, cosmétiques dont les composants proviendraient d’animaux. Adieu laine, soie, cuir et plumes. Nombreux d’entre eux luttent aussi contre la chasse, la corrida, les zoos, les numéros de dressage dans les cirques…

En plein essor, le mouvement n’a pas échappé aux industries de l’agroalimentaire, tandis que les boutiques et restaurants spécialisés fleurissent – à commencer par Paris.

Déjeuner végan au travail

En pratique, comment déjeuner végan au travail ? Le plus simple est bien sûr de préparer son repas chez soi. Mais pour ceux qui souhaitent manger végan sans se compliquer la vie ni s’isoler de leurs collègues, de nombreuses options sont possibles. A commencer par les restaurants d’entreprise, quand on en dispose. Ils proposent généralement un bar à salade dans lesquels il est possible de composer son assiette végétalienne à la carte : lentilles, pois-chiches, crudités, y figurent à profusion. Dans le choix d’accompagnements des plats principaux : riz, boulghour, légumes verts sont souvent présents. Il suffit de ne pas prendre la viande ou le poisson qu’ils sont censés garnir, et de demander à leur place une ration supplémentaire de légumes ou féculents.

De nombreux restaurants végans à Paris et en province

Si vous préférez déjeuner à l’extérieur, vous pouvez opter pour un restaurant végan, car il en existe ! Comme par exemple à Paris, le Tien Hiang, restaurant asiatique près de République, la brasserie Lola dans le 15ème, le Café Pinson ou un restaurant indien, Krishna Bhavan, dans le 10ème, ou le Gentle Gourmet Café à Bastille. Les nostalgiques du steak et du fast-food pourront même s’attabler dans l’un des restaurants vegan burger et pizza de la chaîne Hankrestaurant et, pourquoi pas, y emmener des collègues qui pourraient (peut-être) en sortir convertis ? Sur le site https://vegoresto.fr/ , vous pourrez trouver de nombreuses autres adresses de restauration végane, tant à Paris qu’en province. Pensez aussi aux salades bars, nombreux dans la capitale.

Le vegan de proximité

Dans les restaurants classiques, on optera pour une salade de crudités ou un plat de légumes, ce qui s’avère de plus en plus facile à une époque où le bio et la diététique sont en vogue. Côté sandwiches ou salade à emporter, des chaînes comme Subway par exemple proposent un menu végan. Les boulangers pâtissiers vendent des sandwichs aux crudités, sans oublier les rayons traiteurs des magasins d’alimentation, spécialisés ou pas. Dans les magasins bio tels que Biocoop, Naturalia, La Vie Claire, vous trouverez bien entendu un large choix de plats végans à emporter, mais aussi chez Carrefour, Franprix ou Monoprix… Peut-être même à terme, n’y trouvera-t-on plus que cela ? Pour les réfractaires, il restera alors les insectes grillés…

Laisser un commentaire