Chewbacca président !

chewbacca-starwars-management

A la veille de la sortie de l’épisode 8 de la saga Star Wars – Les Derniers Jedi – impossible de ne pas s’inspirer des personnages cultes de la célèbre fiction pour en tirer des leçons de management. Notre conclusion ? Tout manager terrien gagnerait fortement à prendre exemple sur…. Chewbacca. Article garanti sans spoiler.

Empathique et drôle

A bien y regarder, tout salarié rêverait de travailler avec ce Wookiee originaire de la planète Kashyyyk. Avec son caractère quelque peu bourru, il incarne aussi le “grand costaud gentil” de l’histoire. Il apporte humour et drôlerie même dans les situations de crise. Une qualité inestimée en entreprise, notamment lorsque l’on sait que le rire est souvent un moyen de se remotiver, pour repartir avec une énergie renouvelée.

Lire aussi : Rire en entreprise, c’est sérieux

Mais attention ! Le compagnon d’Han est loin d’être un benêt. Il sait se faire respecter. Ses allures de (très) grand chien (il mesure 2,28 mètres) croisé avec un orang-outan, le rendent un peu intimidant. Mais ce sont surtout ses qualités de guerriers qui lui permettent d’obtenir respect et confiance.

Un homme de terrain (ou presque)

S’il n’a pas l’usage de la parole, Chewbacca le copilote n’en n’est pas pour autant dénué de charisme, et a su s’imposer comme un allié inestimable lors des batailles. Le gentil rebelle de George Lucas, réalisateur, est en effet un “homme” de terrain. Tout comme les grands leaders et chefs de guerre, il mène lui-même ses batailles et n’hésite pas à mettre la main à la pâte… On le voit par exemple notamment piloter, ou encore réparer lui-même les vaisseaux spatiaux à plusieurs reprises.

Un modèle de valeurs

Mais Chewbacca est aussi, et avant tout, connu pour être l’ami fidèle et loyal de son partenaire Han Solo durant plusieurs décennies (“les meilleurs amis de la galaxie”). En quelque sorte, le collègue parfait qui tend la main à chaque instant… sans rien espérer en retour. Pour tout dire, le réalisateur se serait directement inspiré de son chien (Indiana, un Malamute de l’Alaska à poils longs) pour créer le personnage. Mais Chewie – pour les intimes donc – est aussi empreint de valeurs. Participant activement à restaurer la liberté dans la galaxie c’est bien “le symbole même de la liberté et du courage qui fut ébranlé” lorsque Chewbacca meurt, rapporte un site de fans invétérés.

La bande-annonce du dernier épisode de Star Wars :

Laisser un commentaire