10 bonnes idées pour bien commencer l’année

foret-resolution-idee-2018-.jpg

Impossible d’échapper aux bonnes résolutions quand commence janvier. Il y a toujours la solution de recycler celles de l’année dernière,  mais pourquoi ne pas réfléchir à des nouvelles ? Voici 10 idées positives pour bien commencer la nouvelle année. A vous de choisir !

1/ Souhaiter la bonne année !

Oui, les tensions sont parfois palpables au bureau ; il est d’autant plus essentiel d’adopter une attitude positive. Les règles élémentaires de la politesse montrent la voie. Dire bonjour, ne pas couper la parole, ne pas parler trop fort, écouter les autres … autant de petites règles sociales qui peuvent nous sauver la mise. Premier exercice ? Souhaitez la bonne année à tous ceux qui vous entourent, avec un petit mot personnel.

2/ Ne pas se laisser déborder

La procrastination est un vilain défaut. Pourquoi ? Parce qu’elle vous empêche d’y voir clair et de vous organiser. Conséquence, vous perdez tout simplement en efficacité. Du temps qui pourrait être utilisé pour vous détendre et vous faire du bien ! Cette année donc, c’est décidé, ne vous laisserez pas déborder. Par exemple, simplifiez-vous la vie et trouvez-vous l’organisateur de tâche qui vous correspond (Todo list, Astrid, Any.do, Remember the milk…).

3/ Ecrire ses idées et hiérarchiser ses projets

Dans la vie personnelle comme au bureau, les projets permettent d’avancer, de ne pas s’enfermer dans un quotidien trop routinier.  Les décrire en quelques lignes permet de les consulter régulièrement, et aussi de les hiérarchiser. Ces projets sont souvent le fruit d’une idée ou d’une observation. Vous avez besoin d’un support pour les noter aussitôt qu’elles vous traversent l’esprit : votre Smartphone peut vous aider, à moins de préférer le calepin et le crayon.

4/ Ne jamais manquer d’inspiration !

Disposer de modèles, d’exemples, permet de gagner davantage de confiance en soi. Comprendre comment d’autres ont réussi à mettre en œuvre un projet qui ressemble au sien constitue une assurance de succès supplémentaire. Figures historiques, philosophes, scientifiques, musiciens :  ils ont beaucoup à nous apprendre…

En manque d’inspiration ? N’hésitez pas à télécharger notre e-book “Managers de légende”.

5/ Méditer, relativiser

Stress et travail ne font pas bon ménage. D’autant moins lorsqu’on est manager puisqu’il est primordial de délivrer du soutien, organisationnel mais aussi émotionnel. S’obliger à relativiser les péripéties du quotidien permet non seulement d’être plus efficace mais aussi de remplir pleinement son rôle. L’apport de la méditation n’est plus contesté ; les moments que vous lui consacrerez seront vite rentabilisés.

Lire aussi : La méditation en entreprise : une clé pour le bien-être et l’efficacité ?

6/ S’offrir une place de ballet

Il y a des activités improbables que l’on n’a jamais osé pratiquer. Et pourtant, le bénéfice est grand puisqu’elles vont venir attiser toute notre curiosité, alerter nos cinq sens. Par exemple, pourquoi ne pas vous offrir une place de ballet ? Ou une véritable session de karaoké dans un pub anglais ? Et si vous alliez vous réchauffer en assistant à un match de hockey ? Êtes-vous déjà allé à une rencontre d’athlétisme ? Rechercher des expériences nouvelles est le plus sûr moyen de s’ouvrir l’esprit.

7/  Prendre un bain de forêt

La sylvothérapie est la thérapie par les arbres, la forêt… Et c’est sérieux ! Peu connue en France, elle détient cependant un statut officiel au Japon sous le nom local de « shinrin-yoku  » qui signifie « bain de forêt ». Les bienfaits sont prouvés : les arbres permettent de diminuer le stress, la dépression ou encore de renforcer notre système immunitaire… C’est pourquoi une vraie ballade de deux heures en forêt s’impose !

8/  Annuler les annulations

La frénésie des rendez-vous est une plaie. « Cette tendance à l’accumulation est la conséquence d’une forme de pression, d’un culte de la performance particulièrement prégnant dans notre société. Prendre pléthore de rendez-vous est une manière de répondre à des impératifs personnels et professionnels toujours plus nombreux », analyse Michael Stora, psychologue spécialiste des cultures numériques. Et si on décidait de, calmement, faire ce que l’on dit ? D’arrêter de se dérober ? Nous y gagnerions certainement à être plus calme et réfléchi, et apprendrions véritablement à dire “oui”.

9/ Se laisser aller au bleisure

Associer un petit peu de loisir à son temps de travail n’est plus condamné. Ce concept, le « bleisure » – l’association des termes « business » (affaires) et « leisure » (loisirs) – séduit : les voyageurs d’affaire seraient 20% à profiter de la destination à titre privé. Alors pourquoi pas vous ?

10/ Dé-con-nec-ter si !

Selon une étude, seuls 33% des Français ne travaillent pas durant leurs vacances. Inversez la tendance et éteignez votre téléphone lorsque vous êtes en vacances. La déconnexion, qui faisait partie des nouveaux droits des salariés en 2017 en France pour les entreprises de plus 50 salariés, pourrait bien devenir un devoir en 2018.

Crédits : Photo of Albert Einstein in Princeton, NJ, soon after he fled Germany – public domain

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire