Rencontre avec des managers : Madame Piedsdansleplat

http://www.managerattitude.fr/wp-content/uploads/2018/01/manager-piedsdansleplat-madame-rencontre-management-drole-

Certains diront qu’elle est simplement culottée. D’autres, qu’elle ne manque pas de toupet… En tous cas, elle surprend toujours par son franc parler. Portrait.

Une proche cousine de Lagaffe

Elle est sans aucun doute la cousine germaine du garçon de bureau dessiné par le malicieux André Franquin. Il ne faut donc pas avoir trop de griefs envers Madame Piedsdansleplat, même si elle exaspère par sa maladresse et son manque de tact. Mais rester calme et impartial peut s’avérer difficile face à cette personnalité hors norme.

En effet, comment réagir lorsqu’elle pointe du doigt les taches sur la cravate du patron ? Lorsqu’on l’entend rapporter à haute voix les propos d’un collaborateur qui a dérapé lors d’un afterwork trop arrosé ? Pire, lorsqu’on l’entend gaffer en direct : « Vous n’avez pas été livrés ?! Oh c’est normal ! On a servi en priorité les clients importants… ».

La naïveté comme arme secrète

Est-elle vraiment si naïve ? Madame Piedansleplat ne serait-elle pas parfois parfaitement consciente de ce qu’elle fait… tout en laissant croire le contraire ? Son innocence, feinte, deviendrait alors une arme redoutable pour démasquer un collaborateur incompétent ou un fournisseur malhonnête.

Sa technique est également très efficace pour crever un abcès dans une équipe. Rien de tel que de lancer un pavé dans la mare pour que les langues se délient et que l’on aboutisse à une franche explication entre collègues.

Si elle permet ainsi de fluidifier certains rapports professionnels, Madame Piedsdansleplat peut devenir relativement anxiogène pour ses collaborateurs – n’est-elle pas susceptible d’appuyer à tout instant… là où ça fait mal ? Mais ce n’est pas Cruella pour autant : elle-même se sent parfois gênée de ses maladresses – surtout si elles s’avèrent blessantes.

Faire accepter sa spontanéité

Soit Madame Piedsdansleplat irrite profondément, soit elle attire la compassion de ceux qui considèrent son comportement comme une sorte d’infirmité. Pour réussir dans sa fonction de manager, Madame Piedsdansleplat n’hésitera pas à revendiquer cette faiblesse qui fait aussi sa force : la spontanéité. Et gagnera à s’entourer d’un Monsieur Bienveillant ou d’une Madame Jarrangetout !

Rencontrez les autres managers :

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire