Les 10 principaux obstacles à la productivité

obstacles-productivite-entreprise

Une étude conduite par ADP identifie les 10 principaux obstacles à la productivité tels qu’ils sont ressentis par les cadres et les employés.

Les salariés français font face à de nombreuses difficultés pour être productifs à leur poste de travail, selon une nouvelle étude menée auprès de 9 908 salariés européens par ADP, l’éditeur de solutions de gestion du capital humain. Workforce View in Europe 2018 identifie les problèmes d’organisation et de management qui constituent les principaux obstacles à la productivité.

L’enquête établit d’abord qu’un salarié français sur cinq (22 %) estime n’être que « parfois » productif, tandis qu’un sur dix n’atteint que « rarement » ou « jamais » une productivité maximale.

Ces problèmes de productivité sont les plus courants dans le secteur du tourisme, du transport, de la santé, des médias et du marketing, où plus d’un tiers (entre 37 et 39 %) des salariés déclare n’être au mieux que « parfois » au maximum de leur productivité. Les personnes travaillant dans la santé (24 %), le commerce, la restauration et les loisirs (25 %) sont elles aussi confrontées à d’importantes barrières en termes d’efficacité, tandis que celles travaillant dans l’industrie (12 %), et les arts et la culture sont les moins nombreux à trouver difficile d’être productifs (17 %), toujours selon l’enquête.

L’étude met en valeur les 10 principaux obstacles à la productivité tels qu’ils sont ressentis par les employés et les cadres.

Le Top-10 des obstacles à la productivité

  1. Systèmes et processus inefficaces : 17 %
  2. Trop de réunions : 15 %
  3. Mauvais management : 14 %
  4. Manque de personnel en support : 13 %
  5. Technologies lentes et inadaptées : 13 %
  6. Trop de mails internes : 12 %
  7. Distractions des collègues : 11 %
  8. Trop d’appels téléphoniques professionnels : 10 %
  9. Trop de stress : 9 %
  10. Manque de flexibilité dans les lieux/heures de travail : 8 %

Carlos Fontelas De Carvalho, Président d’ADP en France, commente : « Le mauvais management est une entrave majeure à la performance des salariés ainsi qu’à leur motivation et leur engagement. Il est essentiel de former les managers au management : ce n’est pas inné ! Les processus, les technologies et les outils de gestion doivent être mis à jour régulièrement, en y impliquant les collaborateurs qui sont en première ligne, afin de les aider à travailler de la meilleure façon possible – et donc la plus productive. »

 

A propos de l’étude : L’étude « The Workforce View in Europe in 2018 », disponible en français, explore le sentiment des collaborateurs vis-à-vis de l’avenir du travail. Elle a été menée par l’agence indépendante Opinion Matters, pour le compte d’ADP. L’échantillon était composé de 9 908 adultes actifs dans 8 pays européens : Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suisse.

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire