La ronron thérapie au bureau

chat-bureau-ronron-therapie

Diminuer le stress des collaborateurs grâce à des chats ? Certaines entreprises franchissent le pas !

Ferray, une entreprise informatique japonaise, a recruté neuf chats. Leur mission ? Déambuler dans les locaux, dormir sur les bureaux et faire profiter les équipes de leur ronron bienfaisant. Chez Nestlé, les animaux domestiques des employés sont acceptés, notamment les chats, pour favoriser le bien-être des collaborateurs.

Et si ces entreprises avaient raison de miser sur la ronron thérapie ? Certaines études démontrent en effet que le félin permet de réduire le stress des humains. Les individus vivants avec des chats seraient du reste en meilleure santé psychologique que les autres…

L’action réparatrice du ronronnement

C’est Jean-Yves Gauchet, un vétérinaire toulousain, qui a découvert la ronron thérapie par hasard, en 2002. En quête d’informations pour sa revue scientifique, il est alors tombé sur une étude très sérieuse d’Animal Voice, une association qui étudie la communication animale. Elle démontre qu’après des lésions et fractures, les chats ont cinq fois moins de séquelles que les chiens, et retrouvent la forme trois fois plus vite. Explication : le ronronnement aurait une action réparatrice. « Le ronronnement utilise le même chemin dans le cerveau, à travers le circuit hippocampe-amygdale, une structure étroitement liée au déclenchement de la peur, indique Jean-Yves Gauchet à Psychologies. Écouter ce doux bruit entraîne une production de sérotonine, l’hormone du bonheur, impliquée dans la qualité de notre sommeil et de notre humeur. »

Lire aussi : Hypnose, confiance et motivation

Interdits dans les administrations et certains secteurs d’activité

Le chat serait alors en mesure d’apaiser l’être humain et le délivrer de son énergie négative. Il n’est pas rare, en effet, de voir l’animal s’installer sur une zone douloureuse du corps de son maître, comme s’il voulait le soulager. De là à se proposer d’endiguer le stress au travail avec des chats, certaines entreprises ont donc franchi le pas.

Que dit la législation française sur le sujet ? Les chats sont interdits dans les administrations et dans certains secteurs, comme l’alimentaire, pour des raisons d’hygiène. Pour le reste, sauf interdiction contenue dans le règlement intérieur, rien ne s’y oppose.

Une mise en garde cependant : si la ronron thérapie peut faire des petits miracles, vérifiez avant tout qu’aucun de vos collaborateurs n’est allergique ou phobique des chats… Effets indésirables assurés !

Lire aussi Bêtes de travail

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire