Team building et digital detox, deux idées qui vont très bien ensemble

telephone-digital-detox

Marre de votre portable ? Eteignez-le et levez le nez, le temps d’une activité team building de Digital Detox. Il y a une vie hors des objets numériques !

Nombreux sont ceux qui ne quittent plus leur smartphone, toutes générations confondues. Omniprésent dans le quotidien, il est consulté en permanence pour son accès direct aux mails, aux réseaux sociaux, et aux applications en tous genres. Au point que certains d’entre nous frisent parfois la nomophobie : l’angoisse de se trouver privé de son téléphone portable.

En 2014, François Hollande avait marqué les esprits en demandant à ses ministres de laisser dorénavant leur smartphone à l’entrée du salon avant de siéger en Conseil, afin qu’ils se concentrent pleinement sur les dossiers… Si les ministres peuvent s’en passer le temps d’une réunion, pourquoi pas les collaborateurs d’une entreprise ordinaire ? La tendance se fait ainsi jour dans le milieu du travail, notamment lors de séminaires au cours desquels la déconnexion est désormais le mot d’ordre : téléphone, ordinateur, wifi, on coupe tout.

Place au réel… en zones blanches ?

Certaines agences de team building se sont spécialisées dans le concept de la déconnexion. Objectif ?  Favoriser la cohésion des équipes grâce à l’absence du digital. C’est le cas d’Into the Tribe, qui propose aux entreprises de se mettre au vert pour quelques jours. Pour déconnecter les équipes, elle propose notamment une application… qui bloque l’accès aux applications ! Seuls les appels peuvent être reçus et transmis.

Mais d’autres solutions sont possibles et faciles à mettre en pratique… à condition d’être disciplinés. Il est parfaitement possible de couper toute connexion wifi,  de laisser son portable à la réception de l’hôtel, ou simplement de l’éteindre en journée. Une autre solution, plus radicale, consiste à organiser son séminaire en zones blanches, ces régions de l’Hexagone qui ne bénéficient pas d’une couverture numérique. Mais il n’y en a plus beaucoup !

Lire aussi : Quotidien digital : comment réduire son empreinte carbone ?

Des collaborateurs reconnectés… entre eux

Les collaborateurs privés de leur smartphone se reconnectent ainsi avec le réel et surtout, leurs collègues. Pour créer du lien, des épreuves sportives et/ou ludiques sont proposées ; pour travailler la concentration et la créativité, des séances de brainstorming sont aussi organisées. La digital detox permet de redonner du sens aux relations humaines, sans se sentir parasité par le virtuel.

Et pour peu que ces team building incluent quelques séances de yoga ou de méditation, les collaborateurs reprendront le chemin du bureau avec calme et sérénité. Méfiance cependant lors de la reprise d’activité : il se pourrait que le téléphone lui aussi ait rechargé les batteries !

Vidéo. « L’agence de voyage Into the Tribe les aide en interdisant purement et simplement l’usage d’objets connectés », sur Arte :

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire