Infographie : les dernières tendances du marché de l’incentive

Infographie : baromètre Edenred Iposo de de la stim'

Quels sont les comportements des entreprises sur le marché des opérations de stimulation ? Quelles sont les récompenses les plus attractives ? Quelles sont les clés du succès de ces opérations ? Le baromètre de la Stim’ 2017, mené par Edenred et Ipsos, dresse le panorama des dernières tendances du marché français de l’incentive.

En 2017, 77 % des entreprises interrogées déclarent mettre en place des opérations de motivation, stimulation ou fidélisation. Quelle que soit leur taille, les entreprises de plus de 50 salariés y ont massivement recours. Les directions incontournables dans le pilotage de ces opérations sont les directions générales, les directions commerciales et les directions marketing et communication.

Les forces de vente, citées par 61 % des entreprises, sont incontestablement les cibles prioritaires des opérations de stimulation. Les réseaux de distribution (47 %), les clients (42 %) et les équipes internes (39 %) sont les autres cibles privilégiées de ce type d’opération. L’objectif est le plus souvent d’augmenter le chiffre d’affaires (dans 63 % des cas) ou de fidéliser les clients ou réseaux de distribution (60 %).

La plupart des entreprises ayant recours à ces opérations en organisent 3 ou plus par an. Les opérations dites « tactiques », d’une durée relativement courte, sont principalement lancées en fin d’année afin de booster les ventes.

Pour 91 % des répondants, l’attractivité des récompenses est essentielle dans la réussite d’une opération de stimulation. Ce qui détermine le choix d’une récompense par les entreprises est, avant tout, la simplicité d’utilisation. Parmi les récompenses proposées, le chèque cadeau papier reste plébiscité (61 % des entreprises les proposent) tandis que la carte cadeau arrive en 3e position (21 %). Les entreprises qui choisissent cette dernière le font souvent en cohérence avec une stratégie plus globale de digitalisation. Il s’agit de la récompense dématérialisée qui suscite le plus fort intérêt.

Le recours à des prestataires extérieurs pour accompagner les entreprises dans la mise en place et le suivi de leurs opérations est une tendance qui connaît une hausse marquée : elle a plus que doublé en 2 ans. Les principales prestations qui leur sont confiées sont la fourniture et/ou la logistique des récompenses (76 %), la mise en place d’un site internet pour gérer et animer les opérations (61 %) et l’animation online du dispositif (54 %).

Les moyens de communication numériques sont particulièrement appréciés des entreprises pour communiquer sur ces opérations : ainsi les e-mails (79 %) et les plateformes web (46 %) sont-ils les moyens de communication les plus utilisés devant les supports imprimés (43 %).

85 % des entreprises ont constaté une amélioration de leurs résultats après l’organisation d’une opération d’incentive. Reste à mesurer la satisfaction des participants, ce que la moitié des répondants ne font pas encore.

 

Pour en savoir plus, 2 options :

  • Téléchargez le baromètre Ipsos-Edenred
  • Consultez l’infographie ci-dessous
Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire