Absentéisme : des chiffres en baisse ?

absentéisme-france-chiffres-2014

En 2014, le taux d’absentéisme dans les entreprises de plus de 50 salariés a atteint 2,5 %, hors congés de maternité ou de paternité. Tel est le principal résultat de l’enquête menée par Opinionway pour Réhalto auprès de 300 DRH et de 1 015 employés. Un chiffre un peu surprenant, puisque l’absentéisme est généralement estimé entre 4 et 5 %, suivant les études. 34 % des salariés interrogés déclarent avoir posé un ou plusieurs arrêts de travail en 2014, d’une durée totale de moyenne 10,5 jours. Il s’agit pour l’essentiel de courts arrêts liés à la maladie.

Des écarts de perception

L’étude met en évidence un écart entre la perception des DRH et celle des salariés. Ainsi, les premiers estiment que 5 % des arrêts sont liés à l’organisation ou aux pratiques managériales, un chiffre qui monte à 20 % chez les seconds, et jusqu’à 30 % chez les ouvriers.

La perception est également très différente à propos des congés longue maladie. 82 % des salariés considèrent le retour dans l’entreprise comme un moment angoissant, contre 56 % pour les DRH, 78 % des salariés estiment que les congés longue maladie ont un impact négatif sur une carrière, contre seulement… 22 % des DRH.

L’absentéisme, un problème difficilement quantifiable

62 % des DRH estiment que les arrêts de travail constituent un problème important pour leur entreprise :

  • « Les collègues sont obligés d’assumer les tâches des autres »,
  • « Ça ralentit les process et modifie l’organisation »,
  • « Les gens qui les remplacent ne sont pas assez formés. Ils ne sont pas opérationnels immédiatement ».

Quant au coût de ces absences, seulement 26 % des DRH affirment en avoir une idée. Des avis qui expriment une difficulté à gérer la question, une opinion exprimée par 41 % des DRH.

 

Tous les détails : http://www.rehalto.com/fr/files/2015/06/OpinionWay-Réhalto-Enquête-sur-les-arrêts-de-travail.pdf

1 commentaire

Répondre à loulou X