Manager quand tout le monde est parti  

vacances management manager été

Les premiers vacanciers sont partis, laissant plus de place dans les transports en commun, sur les parkings, au restaurant…  Le rythme de travail est lui aussi parfois ralenti. Comment manager lorsque tout le monde est parti  ?  

Ça y est, l’été est bel et bien installé. Il fait chaud dehors et les bureaux se sont quelque peu vidés de leurs occupants, les transports en commun et le restaurant d’entreprise aussi. Dresser le planning des congés n’a certes pas toujours été une mince affaire, mais en bon manager que vous êtes, vous avez fini par mettre tout le monde d’accord. Le gros des troupes s’absentant à tour de rôle entre juillet et août, comment organiser le travail en cette période estivale  ? 

Prendre le temps

Moins de monde, cela peut signifier plus de travail pour ceux qui restent. Car il va bien falloir que l’entreprise tourne, en dépit des absences. Bonne nouvelle, il n’y a pas que la vôtre qui est concernée. L’été, tout le monde lève un peu le pied  ! Alors, chacun aura sans doute à assurer une partie des tâches de ses collègues en congés, mais l’activité étant ralentie, y compris pour vos clients et vos fournisseurs, cela ne pose finalement pas grande difficulté. C’est même une occasion de s’intéresser au travail des autres et de le comprendre un peu mieux (en assurant par exemple, leur permanence téléphonique ou la gestion de affaires courantes), ce qui ne nuit pas à la cohésion des équipes, bien au contraire.  

Cette période devrait permettre aux plus courageux de régler toutes ces choses laissées de côté le reste de l’année, faute de temps : ranger votre bureau, classer vos dossiers, approfondir enfin ce nouveau projet qui vous trotte dans la tête depuis un moment… Vous partirez en vacances avec le sentiment du devoir accompli, et aborderez une rentrée de septembre sur les chapeaux de roue. 

À la fraîche

L’été au bureau, c’est aussi une ambiance différente, avec de nouvelles têtes : stagiaires et remplaçants. Un vent de décontraction souffle ainsi, encore accentué par des tenues vestimentaires plus légères, canicule oblige.  Vous pourrez éventuellement inciter vos collaborateurs à décaler leurs horaires de travail en arrivant et en partant plus tôt, ce qui leur donnera le loisir de profiter de longues soirées d’été.  

Pour être en vacances avant l’heure, ou les prolonger une fois rentré, pourquoi ne pas changer ses habitudes en venant travailler par exemple à vélo, ou en déjeunant dehors, en terrasse, ou dans un parc, voire au bord de l’eau  ?  

Lire aussi : 

L’été, la saison du bleisure

 

 

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire