10 bonnes raisons pour sortir déjeuner

« Qui veut quoi ?! » Au bureau, à l’heure du déjeuner, la question résonne dans les couloirs. Or, il serait de bon ton de tous se motiver pour aller se restaurer à l’extérieur, où au moins, aller chercher nousmême notre repas. Car les vertus de cette pause sont réelles pour notre bien-être. 

D’après un sondage réalisé par Edenred auprès de 2500 salariés dans quatorze pays en 2017, l’Hexagone est le pays de la « pause déj.’ » : près d’un Français sur deux consacre plus de 45 minutes à sa pause du midi. Et si emporter son déjeuner fait maison au bureau est une initiative généralement saine et économique, on en oublie hélas de s’aérer l’esprit ! Voici 10 bonnes raisons pour vous motiver à sortir déjeuner.  

1- S’oxygéner

Avis à tous ceux qui estiment que l’air est plus pollué en extérieur qu’en intérieur : d’après les recherches scientifiques, la pollution de l’air à l’intérieur peut être jusqu’à dix fois pire que celle à l’extérieur. « Une ventilation inadaptée, certaines peintures, des produits chimiques dans les produits de nettoyage et les moisissures qui peuvent se trouver à l’intérieur sont aussi des sources de pollution », détaille un site spécialisé*. Sortir permet aussi de lutter contre la dépression saisonnière en hiver et combler nos carences en vitamine D. 

2- Mincir

Déjeuner devant son ordinateur ferait grossir. D’après une étude britannique menée en 2011, l’ordinateur nous déconcentre pendant le repas. Conséquences ? En détournant notre attention de ce que nous dégustons, nous diminuons le sentiment de satiété. Résultat : les personnes qui se restaurent en travaillant ont plus de chance de grignoter dans l’après-midi. Se dégourdir les jambes est également bien plus énergivore que de tapoter sur un clavier… 

Lire aussi : manger en pleine conscience. 

3- Favoriser la créativité

Déjeuner en extérieur favoriserait le sens de la créativité et diminuerait notre stress. Marcher favorise le sentiment de bien-être, réduit l’anxiété et permet d’aérer notre esprit. Sortir serait-il donc un gage de productivité ?  

4- Élargir son réseau

Déjeuner avec ses voisins d’open space réduit considérablement la chance d’élargir votre réseau. Ce constat a d’ailleurs donné des idées à des développeurs d’applications mobile (CoLunching, LikeLunch) qui proposent désormais d’aller déjeuner à proximité avec des inconnus travaillant dans le même secteur que vous.  

5- Éveiller sa curiosité gustative

Sortir permet tout simplement d’éveiller nos sens et notre curiosité pour les aliments. Nous sommes plus enclins à goûter de nouveaux plats lorsque explorons par nous-même les rayons des supermarchés, ou lisons attentivement les menus affichés.  

6- Etre hors cadre

Apprendre à connaître ses collègues en dehors du cadre professionnel habituel est nécessaire pour parfaire les relations humaines. Il est du reste plus facile de se confier et se détendre en dehors du bureau. Vous pourriez bien être surpris et découvrir des qualités insoupçonnés à vos collègues. 

7- Devenir plus propre

Le saviez-vous ? Un clavier d’ordinateur s’avère plus sale que des toilettes. Une étude britannique, publiée en 2008, réalisée sur une trentaine de claviers dans des bureaux londoniens a prouvé que « certains abritent des bactéries qui présentaient un risque élevé de rendre malade leur utilisateur ». En cause : les restes alimentaires, propices au développement de millions de bactéries… Bref, mieux vaut sortir pour ne pas s’encrasser.   

8- Sortir de sa zone de confort

« Il fait trop froid », « la flemme », « pas ce midi », « pas le temps »… Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas sortir et rester vissé sur son siège. Et pourtant, s’obliger à sortir de sa zone de confort est l’une des clés de la réussite, notamment pour réaliser ses rêves. « La zone de confort n’est pas toujours une zone dans laquelle nous nous sentons si bien que ça. À de nombreuses reprises elle peut générer de l’insécurité, une mauvaise estime de soi et de la peur », souligne la psychologue Encarni Muñoz Silva. 

9- S’offrir un vrai repas

Manger sur le pouce n’est recommandé par aucun diététicien et c’est pourquoi il est important de prendre le temps… Pour être rassasié sans perdre de carburant ni apporter trop de calories, il est important de miser sur de vraies protéines (poisson, viande, œufs, légumineuses…) en quantité suffisante, et sur un produit laitier pour compléter parfaitement le repas. Et c’est généralement ce que peut nous offrir la brasserie à l’angle de votre rue.   

10- Téléphoner à son chien

La pause déjeuner est aussi l’un des rares moments de la journée où vous aurez l’occasion de passer un coup de téléphone pour prendre des nouvelles de votre meilleure amie, votre conjoint, ou tout simplement… votre chien. Aboiements de joie assurés.

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire