Chorales d’entreprise, pour mettre du chœur à l’ouvrage !

chorales d'entreprise

Il y a plus de 200 chorales d’entreprise en France. Car les vertus du chant sont nombreuses, tant à titre individuel que collectif. En solo, il déstresse ; en groupe, il fédère. Le choriste s’appuie en effet sur le chœur, et le chœur sur le choriste, à l’image de la relation d’un collaborateur avec son organisation.

Les chorales d’entreprises ont le vent en poupe : on en compterait plus de 200 en France en 2018 et ce chiffre continue de croitre. Pourquoi un tel succès ? Pour commencer : parce que chanter, c’est bon pour la santé et le bien-être individuel !

Une activité qui fait du bien

Quand on chante, on fait tout d’abord travailler sa posture. Pas moins de 300 muscles sont mis à contribution : muscles faciaux – effet antirides assuré aux dires des adeptes – mais aussi abdominaux et dorsaux. Surtout, on respire, en profondeur, ce qui oxygène le sang et développe la capacité pulmonaire.
La respiration ventrale nécessaire au chant effectue une sorte de massage du plexus, qui entraîne un effet relaxant. Cette détente se manifeste par la sécrétion d’endorphines (hormones du bien-être) propices à un meilleur sommeil et à une humeur plus stable. Chanter renforcerait même le système immunitaire. Cet exercice oblige enfin à un certain lâcher prise, et donne l’occasion d’exprimer ses émotions, ce qui libère la créativité. Enfin, parce que le chant sollicite la mémoire (des notes, des paroles et des nuances) et exerce la concentration, il contribue à améliorer les capacités cognitives du cerveau.

Trouver sa place au sein de la chorale, comme dans l’entreprise

Participer à une chorale ajoute aux effets positifs du chant les bienfaits de l’activité collective. Une chorale offre la possibilité de rencontrer de nouvelles personnalités, de générer un lien au-delà des différences et des services. Car le succès tient largement à la cohésion du groupe !

Chaque participant doit trouver sa place au sein du chœur, et tout à la fois oser se faire entendre tout en développant son écoute et son attention aux autres. La chorale est un lieu de diversité, avec des voix toutes différentes, y compris au sein d’un même pupitre – par exemple parmi les altos, on distinguera les mezzo-sopranos, et parmi ces dernières on en compte des lyriques, des dramatiques, des légères… Il faut réussir à toutes les marier avec efficacité !

Lire aussi : Process Com® : autant de personnalités, autant d’atouts

En pratique, les chorales d’entreprises se réunissent généralement à l’heure du déjeuner, une fois par semaine, sous l’égide d’un chef de chœur. Celui-ci leur propose un répertoire ouvert, en fonction des goûts des participants : gospel, jazz, variétés, comédies musicales, répertoire classique, chants traditionnels ou régionaux… S’ensuivent des moments de détente et de convivialité qui trouvent généralement leur apothéose dans un spectacle annuel, mais permettent aussi de sortir du cadre en participant à des rencontres chorales inter-entreprises.

Dans une chorale, chaque tessiture et chaque grain de voix comptent, et l’individuel s’efface au profit du collectif. Cela suppose ouverture, confiance en soi et attention réciproque, au service du résultat commun. Ca fait envie, non ?

Pour aller plus loin : Chanter en entreprise, bien-être et management

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire