Les Français champions du monde… de pause déjeuner

champions du monde

D’après l’étude Happiness Index 2018 de Wrike, les salariés français sont les champions des pauses déjeuner et des animations en dehors des heures de bureau. Sérieux ? Plus qu’on ne pourrait le croire !

Les salariés français sont les champions toutes catégories des pauses déjeuner, et les champions européens de la participation aux événements et animations qui sont organisés par leur entreprise en dehors des heures de bureau. Telles sont les premières conclusions d’une enquête[1]réalisée à l’initiative de Wrike, un expert en gestion du travail collaboratif, afin de déterminer les différentes composantes du degré de satisfaction des employés au travail.

Pas qu’une question de culture

Les déjeuners qui s’éternisent sont de l’histoire ancienne, mais l’habitude de la pause déjeuner demeure bien vivante dans notre pays. Dans l’Hexagone, 39% des salariés prennent chaque jour une pause déjeuner d’au moins 30 minutes avec leurs collègues. Ils ne sont que 14% à déclarer déjeuner de préférence assis à leur poste de travail. Cocorico ! Comme on pouvait s’y attendre, ces scores sont fort éloignés des maigres performances des pays anglo-saxons, où seuls 20% des salariés prennent une vraie pause déjeuner et 25% déjeunent avec… leur écran d’ordinateur.

Dommage pour eux, car une vraie pause déjeuner est loin d’être anodine : ainsi, 79% des employés français qui se déclarent ravis ou satisfaits de leur travail prennent une pause déjeuner d’au moins 30 minutes, contre 49% de ceux qui se déclarent mécontents ou très mécontents. 39% de ces derniers mangent à leur poste de travail, contre 28% seulement des employés qui se déclarent ravis ou heureux de leur travail.

Lire aussi : 10 bonnes raisons pour sortir déjeuner

Du temps bien investi

Faire des pauses régulières permet d’accroître sa productivité, selon tous les spécialistes. Les collaborateurs qui déjeunent à leur bureau sont souvent moins efficaces ensuite – alors que leur premier souhait était de gagner du temps. Le temps de déjeuner ouvre un espace pour se détendre, et aussi pour approfondir la relation avec ses collègues.

Visionnez la table-ronde sur le déjeuner au travail, qui réunissait la diététicienne nutritionniste Dominique Poulain et Fath Allah Charef, DRH du BHV-Le Marais :

Travail et déjeuner sont-ils faits l’un pour l’autre ? (replay)

[1]Etude réalisée en novembre 2018 sur un échantillon représentatif de 1000 employés d’entreprises de plus de 200 employés, en France, en Allemagne, au Royaume Uni et aux Etats Unis.

Photo Kremlin.ru, CC BY 4.0

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire