Le commercial énigmatique

le commercial énigmatique

Distant, taiseux, l’Énigmatique, sans être tout à fait antipathique, ne présente quasiment aucune des qualités naturelles que l’on prête à un commercial. Et pourtant, il ramène du chiffre.

Mais comment fait-il ? C’est la question que se posent tous les collaborateurs lorsque l’Énigmatique revient de sa tournée, chargé de commandes en tous genres. Comment fait-il pour convaincre les clients, avec son air sceptique et sa mine fermée ? Quels sont ses secrets pour exercer ce métier dans ces conditions ?

Il intrigue, il étonne, il interpelle

Ses résultats parlent pour lui. L’Énigmatique mise sur d’autres qualités que le charisme, la séduction et l’empathie, dont il est a priori totalement dépourvu. C’est justement sur son côté mystérieux qu’il joue. Il intrigue, il étonne, il interpelle. On a envie d’en savoir plus, de voir ce qui se cache derrière ce masque. C’est bien la curiosité qui attire le client dans ses filets ; et pour l’y maintenir…, l’Énigmatique ne se dévoile pas. Car il dispose d’un pouvoir quasi hypnotique pour créer la confiance. Jusqu’à rappeller Kaa, le serpent du Livre de la Jungle !

Une rigueur sans faille

S’il ne brille pas par la sympathie, l’Énigmatique compense ce défaut par une rigueur sans faille. Il ignore les courbes, avec lui tout est carré, chaque affaire rangée dans sa case, rien ne dépasse. Il ne perd pas de temps en politesses, ne se paie pas de mots, et préfère aller à l’essentiel. Ce qui en fait un remarquable commercial export dans certains pays – Allemagne, Pays-Bas, Scandinavie… où l’on appréciera ce Français « pas comme les autres ».

Une personnalité difficile à manager

Évidemment, sa personnalité n’est pas des plus évidentes à manager. Il déjeune rarement avec ses collègues, ne se préoccupe jamais de leurs affaires, encore moins de leur bien-être. Son mantra : no non-sense!  Il n’en n’attend pas moins de la part de son supérieur…

Dans une réunion de service, il s’exprime peu, et lorsqu’il le fait, c’est rarement pour prodiguer des compliments. Il prend quelques notes, parcourt l’assemblée d’un air mi-supérieur, mi-absent. Impossible de savoir ce qu’il pense. Pourtant tout le monde aimerait bien connaître sa recette pour convaincre les clients. Mais ce taiseux n’est pas bon camarade ; il préserve ses secrets comme un cueilleur de champignons ses coins à girolles !

Pour son manager, l’Énigmatique constitue un vrai casse-tête. S’il ne présente pas les soft-skills du moment, que peut-on lui dire – puisqu’il ramène du chiffre ? À tel point que lorsqu’il quittera l’entreprise, il restera pour tout le monde… une énigme.

Laisser un commentaire