Test : quel déjeuneur êtes-vous ?

test-dejeuner-travail

Parce que la pause déjeuner constitue un moment clé d’une journée, chacun se l’approprie à sa façon. Et vous, quel type de déjeuneur êtes-vous au travail ?

Alors que certains s’organisent pour apporter au bureau des petits plats fait maison, d’autres préfèrent aller au restaurant, ou encore se sustenter au plus vite d’un sandwich de la boulangerie en face. Et si votre déjeuner révélait bien plus que vous ne le pensez ? Faites le test !

1/ La pause dejeuner pour vous, c’est plutôt :
A/ Un moment de déconnexion indispensable dans une journée bien rythmée et productive.
B/ Un instant de détente qui permet d’apprendre à connaître ses collaborateurs autrement.
C/ Une satisfaction… si vous parvenez à la prendre !

2/ Malgré le temps maussade et pluvieux, un collègue vous propose de déjeuner à l’extérieur, qu’en pensez-vous ?
A/ Excellente initiative : c’est une occasion parfaite pour se changer les idées !
B/ Pourquoi pas, cela vous oxygenera. Votre salade faite maison sera pour ce soir.
C/ Vous passez votre tour… Vous préférez gagner du temps et rester au bureau plutôt que de sortir votre parapluie.

3/ Lorsque vous animez des réunions, à quoi ressemblent-elles ?
A/ Vous sortez des sentiers battus et invitez vos collaborateurs à prendre un café à la brasserie d’en face. Ou encore, vous commandez un petit dej au bureau !
B/ Vous aimez les réunions détendues et apportez généralement des encas pour l’équipe (viennoiseries ou chouquettes selon l’heure).
C/ Vos réunions sont généralement très courtes – par exemple autour de la machine café. Vous ne supportez pas la réunionite.

4/ Votre dessert favori à un goût de…
A/ Tiramisu – dont seule l’une de vos adresses favorites détient le secret.
B/ Tarte au citron faite maison (avec des vrais citrons, comme celle que faisait votre grand-mère).
C/ Crème glacée de chez Ben & Jerry. Naturelle ou pas… mais tellement onctueuse.

5/ Vous n’avez aucune envie de cuisiner ce soir… quelle est votre solution de repli ?
A/ Vous attrapez votre téléphone pour commander un poulet curry chez le Thaï du quartier.
B/ Vous sortez du congélateur la sauce bolognaise faite maison . Il ne reste plus qu’à faire bouillir de l’eau !
C/ Vous enfournez une pizza Picard, achetée pour ce genre de situation.

6/ Que pensez-vous du desktop lunch, déjeuner à son bureau, pratiqué par 28% des Français et 65% des Américains ?
A/ Une tendance inquiétante qui ne favorise pas la cohésion de groupe.
B/ Une pratique prohibée qui n’a pas lieu d’être en France !
C/ Une pratique généralement nécessaire et qui ne vous dérange pas outre mesure.

7/ Vous organisez une activité team building autour de la gastronomie. Votre préférence ?
A/ Un atelier avec les conseils d’un chef étoilé.
B/ Un atelier découverte de la cuisine africaine.
C/ Un atelier pour apprendre à cuisiner plus vite… et mieux.

8/ Le dimanche midi, vous préférez :
A/ Une table dans votre restaurant préféré, une valeure sûre et réconfortante.
B/ La chaleur d’une tablée familiale, ça n’a pas de prix !
C/ Un pique-nique improvisé au soleil, c’est toujours énergisant.

9/ C’est à votre tour d’organiser le déjeuner d’équipe :
A/ Vous négociez un prix de groupe au bistrot. Une bonne affaire : les cafés seront offerts !
B/ Vous avez cuisiné des tartes aux légumes (l’une de vos spécialités), vos collaborateurs vous en diront des nouvelles…
C/ Frichti pour tout le monde ! Vous évitez ainsi les faux pas et les déçus.

10/ Le matin, quelle est votre botte secrète pour bien démarrer la journée ?
A/ Un petit déjeuner à l’anglaise
B/ Un café serré.
B/ Un jus tout frais pressé de fruits de saison.

________________________________________________________________________

Majorité de A :
Vous faites partie de ceux qui aiment – et prennent le temps – de déjeuner au restaurant (18% d’après une étude Menway) ou en brasserie. Certes, cela représente un budget pour votre porte-monnaie, mais vous savez que c’est le prix de la tranquillité. Changer de cadre, couper votre journée avec une pause déjeuner reste primordial et vous le savez… Un seul conseil : pensez à demander des suggestions à vos collègues ! Vous pourriez être agréablement surpris et découvrir des recettes venues d’ailleurs.

Majorité de B :
Vous êtes un déjeuneur 100% maison, alors… bravo ! Cuisiner la veille pour le lendemain n’est pas à la portée de tout le monde – environ 33% des salariés y parviennent – et exige souvent de la créativité et toujours une bonne organisation. Vous êtes un exemple pour tous : préparer son repas est l’occasion de manger plus sainement et de contrôler son budget. Un art de vivre qui inspire. Mais ne soyez pas trop strict(e) avec vous même ! S’autoriser une pause à l’extérieur est l’occasion de marcher un peu, de goûter de nouvelles saveurs et de faire un plein d’idées neuves.

Majorité de C :
“Desk launcher” ou “No lunch” : c’est ainsi que vous appellent les magazines lifestyle. Ce n’est pas une tare… mais prenez garde ! S’il est aujourd’hui plus facile de manger sainement grâce à la multiplication des offres bios, vous demeurez la cible favorite des industriels – 28 % des salariés font comme vous, d’après une étude de Malakoff Médéric. Saviez-vous que manger devant son ordinateur favorise le risque de tomber malade ? Les claviers d’ordinateurs peuvent abriter plus de bactéries dangereuses pour la santé que la moyenne des sièges de toilettes, selon une enquête britannique…

Laisser un commentaire