10 idées pour rendre la DRH plus agile

idées DRH agile

L’agilité devient la qualité numéro un des organisations. Placé au cœur de cet enjeu, la DRH ne peut faire exception à la règle !

« L’organisme qui survivra n’est ni le plus fort, ni le plus intelligent, mais celui qui saura s’adapter ». Attribuée à Darwin, cette citation prend toute sa valeur dans un contexte général de transformations tous azimuts.

S’adapter aux évolutions d’un environnement changeant

Le modèle des start-up semble bien adapté à cet univers. L’agilité, c’est la capacité d’une organisation à se transformer rapidement pour s’adapter aux évolutions d’un environnement très changeant. Elle permettrait ainsi de développer les compétences des collaborateurs, pour les adapter en permanence aux évolutions des marchés et des clients.

10 idées pour une DRH agile

Gagner en agilité constitue le moyen pour la DRH de repenser ses façons de travailler. Le 26 mars dernier, Top Employers Intsitute et Julhiet-Sterwen présentaient dans leur livre blanc 12 principes pour rendre sa DRH plus agile. Nous en avons sélectionné 10 :

1 • Faire cohabiter la DRH agile et la DRH réglementée

  • Première et principale difficulté : comment gagner en agilité dans un monde de plus en plus judiciarisé et normé, qui impose à la DRH des processus rigides pour conserver son rôle de protecteur de l’entreprise ?
  • La DRH réglementée doit donc cohabiter avec la DRH agile, ce qui passe par une amélioration du dialogue social et la définition claire d’un périmètre dans lequel les règles sont strictement appliquées.

2 • Mobiliser et impliquer les collaborateurs et les managers, « l’agilité vient d’en bas »

  • Aider les collaborateurs à prendre en main leur montée en compétences et leur carrière
  • Donner de l’autonomie au management de proximité

3 • Remettre en cause des habitudes et des pratiques

  • Simplifier référentiels et processus historiques
  • Par exemple, il peut être utile de s’interroger sur le rituel de l’entretien annuel, son rythme, son déroulé, ses objectifs ;

4 • Casser les silos entre les différents métiers

  • Recrutement et mobilité font bon ménage pour identifier les compétences et les déployer.
  • Idem pour la formation et le développement des carrières, qui ont tout intérêt à travailler ensemble

5 • Améliorer et urbaniser les outils du SIRH 

  • Partager un langage commun à tous les outils
  • Veiller à la fiabilité du socle de données RH
  • Disposer d’une gouvernance RH et SI efficiente

6 • Revoir la communication RH

  • qui ne peut plus être descendante mais doit être partagée ;

7 • Développer l’expérience candidat

  • Elle offre de plus en plus d’impact sur la marque employeur

8 • Réfléchir à une rémunération plus transparente

  • dont une part liée à la performance collective

9 • Dépasser l’approche GPEC[1]classique

  • …pour raisonner davantage compétences qu’emplois

10 • Développer de nouvelles formes d’apprentissage

  • y compris pour le ou la DRH, qui a également tout à gagner à cultiver sa propre agilité !

Pour beaucoup, l’agilité rime avec la simplicité. Une vertu paradoxalement difficile à mettre en œuvre dans une organisation humaine… Comme le disait Steve Jobs : « La simplicité est la sophistication ultime ».

[1]Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences

Laisser un commentaire