Chasse aux talents : les 3 métiers du printemps

chasse aux talents étude Robert Walters

Les offres d’emploi de cadres battent de nouveaux records. Certains métiers font, plus que d’autres, l’objet de cette chasse aux talents. Synthèse du Baromètre Robert Walters.

La 20èmeédition du Baromètre de l’emploi Robert Walters mesure une croissance de 8% du volume d’offres d’emploi au premier trimestre 2019 par rapport à l’année précédente.

« Alors qu’un ralentissement des créations d’emploi a été observé en 2018, les postes de cadres battent des records depuis six ans. La digitalisation des entreprises participe largement à cette dynamique qui entraîne une augmentation des demandes en profils experts, capables de les accompagner dans ces mutations » commente Coralie Rachet, directrice France de Robert Walters.

Trois métiers font actuellement l’objet de toutes les attentions… et de toutes les convoitises ! Des profils qu’il va falloir dénicher, séduire, convaincre… et ensuite engager et fidéliser.

L’ingénieur de production : pilote de l’usine 4.0

L’emploi des ingénieurs connaît une forte hausse du volume d’offres d’emploi au 1er trimestre 2019, avec 11% d’offres de plus qu’au 1er trimestre 2018. Tout particulièrement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes : implantation de nouveaux centres R&D et augmentation des capacités de production.

La transformation digitale engagée par les entreprises crée de nombreux besoins en ingénieurs aux compétences techniques fortes, capables de se positionner sur des postes stratégiques. L’ingénieur de production, en interface directe avec les organes clés de l’usine (R&D, Maintenance, Industrialisation, RH, Finance etc.) et au coeur des problématiques d’amélioration, de modernisation et de mise en conformité des appareils de production des entreprises, est particulièrement sollicité.

Les métiers de la Data toujours en pointe

Les fonctions IT & Digital continuent de croître au sein des entreprises. Alors que la phase de digitalisation des systèmes d’information est déjà bien entamée, entraînant une transformation en profondeur des organisations, les entreprises ont désormais besoin de renforcer leurs lignes managériales.

La donnée restant au coeur de la transformation digitale des entreprises, les fonctions dédiées à son exploitation sont toujours très sollicitées, en particulier les Data Analyst, Data Manager, et Data Architect.

La direction juridique sur tous les fronts

Le recrutement juridique passe davantage par la chasse que par les annonces, cependant ces dernières connaissent elles aussi une belle hausse au 1er trimestre 2019 (+10%). La réorganisation des directions juridiques, du fait de l’instauration du RGPD et de la mise en oeuvre de la loi Sapin II, a favorisé l’augmentation des recrutements dans les domaines Juridique, Fiscal & Conformité.

Si les besoins récurrents d’expertise fiscale ou juridique permettent à la fonction de rester perpétuellement attractive, la sollicitation croissante des Data Protection Officers ou Compliance officers, du fait des évolutions législatives et règlementaires, favorise la hausse de la demande.

Laisser un commentaire