Des applis pour déjeuner healthy

applis-pour-dejeuner-healthy

Manger sain et équilibré en 2019 est largement facilité par l’usage d’un smartphone ! Petit panorama de ces applications qui favorisent un régime healthy, même au bureau.

La tendance “healthy food” vous connaissez ? Le principe consiste à se nourrir sainement en choisissant des produits de qualité, variés, et locaux. En 2019, déjeuner responsable n’est plus l’apanage des grands cuisiniers ou des fins gourmets : du millennial au baby boomer, du fougueux start upper au DAF expérimenté, tout le monde s’y met. Et il existe des applications pour ça ! Entre livraisons de petits plats au bureau ou chez soi et conseils pour dénicher des produits régionaux de qualité, voici une sélection d’applis qui nous aident à déjeuner mieux, avec le sourire

Foodchéri : Aider les gens à mieux manger (frais, sain, savoureux), sans perdre de temps et sans se ruiner en leur proposant des plats équilibrés avec des produits de saison pour 9,90 € livraison comprise livrés en 20 minutes, tel est le message de Foodchéri. A Paris et Bordeaux. https://www.foodcheri.com/

Labellevie : Sains, diététiques, frais ou encore préparés par des chefs ! Notre mission ? Vous livrer des produits frais et délicieux ! Artisans et courses du quotidien livrées en 1h (Paris) – 4h (IDF) – 24h (France), peut on lire sur le site de Labellevie. https://www.labellevie.com/

Mescarottes.com : Ici, on trouve les aliments produits près de chez soi ! Des petites annonces gratuites de vente directe. http://www.mescarottes.com

Yes We Green : Un annuaire géant qui communique tous les bons plans pour acheter local. Pour ce faire, il suffit d’activer la localisation sur son téléphone pour trouver les horaires de restaurants aux menus composés de produits de sa région, des fiches de cavistes et d’épiceries, des adresses de marchés de producteurs, ou encore les points de rencontre Amap. https://www.yeswegreen.org/

Etiquettable : 1ère appli collaborative de cuisine durable : une application mobile de cuisine durable, à destination de tous, rassemblant les meilleures infos pour s’alimenter autrementhttps://etiquettable.eco2initiative.com

Yuka, Foodvisor, FatSecret…: Toutes ces applications affichent la valeur calorique d’une référence et indiquent si elle contient – entre autre – trop d’additifs. Il suffit de “scanner” le code barre des aliments avec votre téléphone pour connaître ces valeurs. Des conseils diététiques sont souvent à la clé.

Péligourmet : Vos courses en direct des meilleurs producteurs ! Commandez avant mardi 18h, on vous livre chaque vendredi. Envie de figatellu AOP d’exception élaboré à partir de l’authentique porc Corse Nustrale ? Ou encore de radis rouges de Normandie, plus croquants et plus piquants ? Chaque producteur ou particulier peut poster une annonce des produits de sa région, qu’il peut transporter de chez lui à un point relais. https://peligourmet.com/

Enfin, d’autres plateformes répertorient les adresses à l’échelle régionale. Par exemple, le Groupement des agriculteurs biologiques (GAB) d’Île-de-France propose une carte interactive indiquant les points relais de produits biologiques. Un concept qui avait déjà été développé en Bretagne, “avec plus de 1 000 points de vente de produits bio locaux”. Toulouse en a fait de même, proposant sept types de circuits courts dans un rayon de 25 kilomètres autour de la ville rose.

La multiplication des applications illustre que la livraison au travail ou à domicile devient un véritable phénomène de société, particulièrement accentué chez les Millenials, qui concentrent à eux seuls plus de 55 % des commandes. Pour preuve, le nombre de livraisons de repas aurait augmenté d’environ 20% par an depuis trois ans selon le cabinet d’études NPD. Il a atteint 160 millions en 2018. La livraison représente aujourd’hui 3% des visites totales du marché, et sa part devrait tripler dans les années qui viennent.

De l’aube au crépuscule, la livraison à domicile semble vivre à un rythme effréné : le développement est particulièrement fort concernant le petit-déjeuner (+ 15 % en un an) et le dîner, qui concentre près de 50 % des commandes et est également en forte croissance.

Laisser un commentaire