Le team building, une expérience porteuse de sens

Il est loin le temps où le team building en entreprise rimait uniquement avec karting, babyfoot humain ou autre combat de sumo gonflable. Le team building est une affaire sérieuse, qui répond à un besoin et implique une certaine recherche de sens. Pour y répondre, un large panel d’activités se propose aujourd’hui aux managers.

  • offrir à ses collaborateurs une journée stimulante qui va au-delà de juste passer un bon moment ensemble
  • une symbolique forte, un moment unique
  • réaliser collectivement une performance tout en s’amusant
  • actionner les leviers d’intelligence collective

Vivre une expérience commune qui soit porteuse de sens pour l’entreprise

« Le team building, c’est une affaire sérieuse, annonce d’emblée Laurent Ouillet, dirigeant d’Autreman, ce qui n’empêche pas de le faire en s’amusant ». Qu’on se le dise. Une affaire sérieuse ? Oui : « il faut lever la confusion entre team building et incentive. Ce dernier a une valeur de récompense, d’animation de réseau. Il vise éventuellement à fédérer, mais il s’agit davantage d’un outil de stimulation » poursuit-il.

« L’idée, c’est de travailler l’intelligence collective »

Le team building, lui, répond à des objectifs d’entreprise, de management et, souvent, il vise à résoudre une situation bloquante. Il s’agit de désamorcer des situations épineuses, voire de crise, de détendre des climats conflictuels, de travailler sur des questions organisationnelles pour, in fine, permettre aux collaborateurs de porter un regard différent sur leurs collègues. « En somme, le team building permet, de façon ludique, de se découvrir sous un autre angle, de travailler sans en avoir l’air sur des enjeux cruciaux pour l’entreprise » résume Laurent Ouillet. « L’idée, c’est de travailler l’intelligence collective, de faire vivre une expérience commune qui soit porteuse de sens pour l’entreprise. »

Le team building se doit d’être une activité au service d’un objectif clé de l’entreprise en matière de ressources humaines. « Nous notons des demandes croissantes d’activités autour de la RSE – la responsabilité sociétale de l’entreprise » poursuit Laurent Ouillet. Ce n’est pas Stéphane Hallaire, fondateur et dirigeant de Reforest’Action qui le contredira : « Les entreprise, de plus en plus, cherchent à apporter une dimension supplémentaire à leurs activités de team building. Agir pour son environnement, pour l’intérêt général, se rendre utile… en bref, offrir à ses collaborateurs une journée stimulante qui va au-delà de juste passer un bon moment ensemble ».

Planter une forêt ensemble

Que propose Reforest’Action ? Si l’entreprise s’est construite autour de l’idée d’oeuvrer, avec l’aide des entreprises, à la reforestation, le principe des journées de team building qu’elle propose suit cette vision. « Il s’agit d’une journée très roots où, vraiment, on mouille sa chemise. Après une demi-journée de découverte de la forêt et de son fonctionnement, les collaborateurs sont répartis par trinômes et plantent, chacun, une vingtaine d’arbres. A la fin de la journée, on se retourne, et on constate qu’on a planté 1 hectare de forêt, de ses mains. Ce n’est pas rien !» décrit-il. La symbolique est forte, le moment est unique et il est vraiment concret. « Permettre à ses collaborateurs de planter une forêt, c’est les faire participer à quelque chose de tangiblement durable : une forêt a une durée de vie d’au moins 100 ans » ajoute Stéphane Hallaire.

« Agir ensemble sur l’environnement, à l’échelle locale »

Reforest’Action voit par exemple des entreprises planter des forêts pour marquer une date anniversaire. Et pour les collaborateurs ? « On fait un effort physique qui n’est pas anodin. En fin de journée, on sent qu’on a réalisé quelque chose d’important, on a agi pour la biodiversité, l’environnement, le paysage et ce, à long terme » conclut Stéphane Hallaire. Notons enfin que ce type d’action est réalisable à portée immédiate de l’entreprise, à l’échelle de son département : « une opportunité d’agir pour l’environnement à l’échelle locale » ajoute le fondateur de Reforest’Action. Une solution clé en main à proximité, ce qui limite également les frais de cette journée.

Jeux de construction, aventure et escape games

Chez Autreman, le team building s’articule beaucoup autour de jeux de construction : en équipe, le challenge est de construire une éolienne, un pipeline écologique, le tout avec des matériaux recyclés. Laurent Ouillet note également une demande en hausse pour, dans un autre style, des « fac-similés d’émissions TV : Pékin express, Koh-Lanta – autant de défis collectifs qui actionnent des leviers universels. Dans tous les cas, il s’agit, de manière ludique, de réaliser collectivement une performance tout en s’amusant. »

Connaissez-vous les « escape games » ? Ludiques, créatives, véritablement collectives, ces énigmes à échelle réelle mettent de petites équipes au défi de s’échapper d’une salle en temps limité. Leur intérêt ? Solliciter les soft skills des collaborateurs. Il s’agit de faire preuve de cohésion pour réussir ensemble, tout en exerçant curiosité, sens de l’observation, bon sens et vision d’ensemble. Sont nécessaires patience, sens de l’organisation et de la communication, et capacité de gestion du stress.

L’offre ne manque pas, à Paris comme en province. Certains prestataires permettent à plusieurs équipes de réaliser le challenge en même temps, plusieurs salles étant disponibles sur le même lieu, afin d’accueillir jusqu’à 30 personnes pour une heure ou plus. Dans le cas contraire, la contrainte du « petit groupe » peut être un facteur limitant.

Le team building créatif

Autre idée : un team building créatif. Toujours avec en ligne de mire cette notion d’accomplir ensemble quelque chose, Bobines et combines propose de créer des œuvres collectives ou individuelles en s’appuyant sur… la couture. Confectionner la nouvelle mascotte de l’entreprise, une collection de vêtements, organiser un défilé de mode : voilà autant de manières de travailler sur la répartition des tâches de réalisation, la gestion du temps imparti, le respect des consignes d’atelier, etc. Une manière de travailler ensemble, sur un sujet qui sort de l’ordinaire de l’entreprise, tout en actionnant les mêmes leviers d’intelligence collective. Mentionnons, dans un autre domaine mais tout aussi créatif, les « Ateliers du court », qui proposent de réaliser un court-métrage.

Question à se poser avant d’organiser un team-building

Le maître-mot, avant de décider d’une activité de team-building ? Définir un objectif d’entreprise. Comme le dit Laurent Ouillet : « Le team building est clairement un outil de management. Il ne suffit pas d’organiser des sessions ludiques ; il faut savoir tirer profit du plaisir d’être ensemble pour créer la cohésion au sein du groupe et améliorer les performances de l’entreprise ».

 

A propos d’Autreman :
Fondée il y a 15 ans, Autreman est l’un des leaders en France dans l’organisation et la production d’événements pour les entreprises. L’entreprise propose son expertise en matière de production de Team Building et d’Incentive, ainsi que pour la création de concepts événementiels originaux, à vocation pédagogique ou à fortes valeurs ajoutées. Les plateformes de Bordeaux, Paris et Marseille, ainsi que de nombreux relais locaux lui permettent de proposer des prestations exclusives et originales en adéquation avec les objectifs de communication de ses clients.

A propos de Reforest’Action :
Entreprise sociale fondée en 2010, Reforest’Action permet aux particuliers et aux entreprises d’agir concrètement en faveur de la reforestation en France et dans le monde. Sur reforestaction.com, plateforme web unique en son genre, le grand public comme les entreprises et leurs collaborateurs et clients plantent des arbres en France, au Sénégal, au Pérou, au Guatemala et en Haïti. Ils en mesurent les bénéfices sociaux et environnementaux et peuvent le faire savoir autour d’eux. Depuis sa création en 2010, Reforest’Action a planté plus de 550 000 arbres, sensibilisé plus de 100 000 collaborateurs et clients d’entreprises et généré un impact positif sur les conditions de vie de plus de 15 000 personnes à travers le monde.

Pour choisir son escape game :
http://www.topito.com/top-live-escape-game-paris-france
http://www.wescape.fr/meilleur-escape-game/

2 commentaires

Laisser un commentaire