Carglass met la solidarité au menu de ses collaborateurs

Carglass-triathlon-solidaire

Dans le cadre de sa stratégie RSE, Carglass, le spécialiste de la réparation et du remplacement de vitrages automobiles soutient plusieurs associations d’aide à l’enfance. Pour renforcer l’implication de ses salariés, l’entreprise vient d’organiser un repas solidaire dont les bénéfices sont reversés à l’association Afrika Tikkun (*). Une première réussie avec comme monnaie d’échange… le Ticket Restaurant®.

Le six juillet dernier, les quatre cent collaborateurs du siège de Carglass® en France (qui compte au total 3000 employés dans l’Hexagone), ont été conviés à un repas solidaire. Une première pour la Direction Développement Responsable, créée en 2010, organisatrice de l’évènement. Sa directrice, Céline Coulibre-Duménil, nous explique le dispositif dans lequel il s’insère.

« Tous les ans, le groupe Belron® (leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrages automobiles, NDLR), organise à Londres un triathlon, auquel sont invités à participer l’ensemble des salariés, soit en tant que compétiteurs, soit en tant que supporters. Ce rendez-vous sert de support à une action solidaire de soutien à une association. C’est pourquoi il est demandé à chaque volontaire de s’engager à verser 150 euros de dons ».

Elargir l’implication des salariés

Carglass-repas-solidaireMais Carglass® ne souhaite pas réduire ce geste à une simple contribution financière. « Nous désirons que les collaborateurs recrutent des donateurs pour réunir les 150 euros. Cela permet d’élargir la base de personnes impliquées, parmi les collègues, mais aussi auprès de la famille ou des amis. De fait, ils deviennent ainsi les ambassadeurs de l’association soutenue, Afrika Tikkun, qui vient en aide aux enfants sud-africains (pays d’origine du groupe Belron®) (*)».

C’est pour aider ses « triathlètes » à réunir les fonds, que l’équipe de Céline Coulibre-Duménil a lancé l’idée du repas solidaire. Le principe était simple : proposer aux salariés du siège de venir déjeuner, ensemble, dans le centre de formation de Carglass® décoré pour l’occasion. Ils devaient apporter soit leur propre repas, soit de quoi contribuer à un repas collectif. Et s’ils le souhaitaient, ils glissaient dans l’urne prévue à cet effet le titre-restaurant qu’ils avaient économisé ce jour-là ».

Cent Dix Sept titres Ticket Restaurant collectés

« Edenred, que nous avons contacté très tôt, s’est montré d’abord surpris, puis séduit par la démarche. Ils nous ont proposé de récupérer les titres-restaurant collectés pour les convertir en monétaire ». Très simple à comprendre, ce processus transparent a convaincu les salariés, puisque ils ont remis au total 117 titres.

Car l’évènement festif s’est prolongé l’après-midi par l’organisation d’une kermesse, avec une animation musicale. « Nous sommes vraiment ravis du résultat, d’autant que nous partions un peu en aveugle, confesse Céline Coulibre-Duménil. Mais nous avons mené une vraie campagne d’information, en expliquant par exemple aux responsables de services que l’occasion était belle de faire partager un repas à leurs équipes, mais aussi de déjeuner avec des collègues qu’ils fréquentaient peu par ailleurs ». Une façon là-aussi inédite de cultiver l’esprit d’entreprise en somme…

Quatre vingt triathlètes solidaires

Quelques semaines plus tard, à Londres, ce sont finalement 1500 triathlètes qui se sont élancés –pour commencer dans une eau froide à 14 degrés se rappelle la Directrice Développement Responsable. Parmi eux, il y avait 80 français, dont une trentaine venus du siège.

triathlon-solidaire-CarglassCe bel effort collectif souligne, selon Céline Coulibre-Duménil, une véritable envie de s’investir dans des démarches solidaires, de préservation de l’environnement ou encore d’amélioration de la relation client. « Depuis cinq ans, nous avons constaté une vraie dynamique, avec de nombreuses initiatives locales que nous encourageons, une centaine au total ». Parmi elles, l’organisation d’un tournoi de football entre les différents centres de la région Nord, qui a permis à des dizaines de salariés et à leurs familles de se rencontrer. Ou cette collecte de balais d’essuie-glaces, imaginée sur la région d’Angers avec la vingtaine de sites locaux, pour une revente ultérieure à un recycleur : les fonds ont servi à aider une association de dressage de chiens d’aveugles.

« Ma direction soutient toutes les initiatives qui lui semblent aller dans le bon sens, en laissant à leurs instigateurs le plus d’autonomie possible. Un projet local réussi n’est pas forcément transposable partout. Et par ailleurs, il serait dommage de couper les ailes à une belle idée, en ne laissant pas son promoteur aller au bout ». Et puis Céline Coulibre-Duménil a ses propres projets à développer ! Par exemple, son repas solidaire, qu’elle souhaite désormais étendre à l’ensemble des sites de la société, ce qui va poser de nouveaux défis logistiques, notamment pour sécuriser les urnes de dépôts de titres-restaurant. Mais elle est persuadée de trouver une solution, grâce à la bonne volonté et à l’imagination de tous.

(*)Outre l’Association Afrika Tikkun (www.afrikatikkun.org), Carglass soutient l’Association française Petits Princes (www.petitsprinces.com), qui s’emploie à réaliser les rêves d’enfants malades

Laisser un commentaire