Fêtes de fin d’année : la check-list

check-list-noel-entreprise

Des moments de convivialité à l’organisation des astreintes, en passant par l’arbre de Noël ou la carte de vœux, ce qu’il ne faut pas oublier pour réussir la période des fêtes en entreprise.

Décorer les locaux

Un sapin de Noël, un père Noël suspendu à la fenêtre, quelques guirlandes : donner un air de fête aux locaux n’a jamais empêché de travailler. Vous pouvez également inciter les salariés à décorer leur poste de travail voire, pourquoi pas, lancer un concours de décoration ?

Proposer un moment de convivialité

Un déjeuner ou un dîner au restaurant, un repas amélioré à la cantine, une réception de fin d’année, un verre entre collègues, … les fêtes de fin d’années sont propices à un moment de détente, qui permet d’apprécier le moral des troupes et éventuellement d’inviter quelques clients. « C’est aussi l’occasion d’élargir son réseau de connaissances internes, de dialoguer avec des collaborateurs que l’on n’a pas l’habitude de côtoyer au quotidien. L’idée est de profiter de ce moment de détente tout en gardant une attitude correcte compte tenu du contexte professionnel de la soirée », explique Bruno Fadda, directeur chez Robert Half.

Prévenir les risques

La consommation excessive d’alcool peut délier trop facilement les langues de certains, les conduisant à divulguer des informations confidentielles. Autre piège à éviter : les épanchements sur sa vie personnelle. Le manager se doit donc d’être attentif au déroulement de la fête de fin d’année et prévenir certains excès de ses collègues pour leur éviter des déboires. Sans oublier de se surveiller lui-même… sans pour autant apparaître comme le rabat-joie de la soirée.

N’oubliez pas que s’il n’est pas interdit de proposer de l’alcool à ses salariés, l’employeur doit s’assurer, pendant et après la fête, que la santé physique de ses collaborateurs n’est pas mise en péril, notamment en cas d’ébriété. Sa responsabilité civile peut être engagée si le salarié provoque un accident, et sa responsabilité pénale également, pour homicide involontaire ou non-assistance à personne en danger.

Penser aux familles

L’arbre de Noël est une tradition qui offre aux enfants une belle occasion de découvrir le lieu de travail de leur père ou de leur mère. Ce sont en général les CE qui les organisent, mais rien n’empêche les entreprises qui n’ont pas de CE de proposer une sortie ou un simple goûter, avec spectacle (magicien, clown…), visite du Père Noël dans les locaux de l’entreprise, ou ateliers créatifs (confection de carte de vœux, de décoration de noël…). Rencontrer les familles de ses collaborateurs, et inversement, représente aussi une fenêtre d’humanité bienvenue.

Si vous optez pour le spectacle, choisissez en un qui plaise aux petits comme au grands. Un bon magicien fait toujours l’unanimité !

Offrir des cadeaux

En restant dans des budgets raisonnables, vous pouvez offrir des gadgets ou des chèques cadeaux. Ces derniers bénéficient d’un régime particulier quant aux cotisations sociales. « Lorsque le montant global de l’ensemble des bons d’achat et cadeaux attribué à un salarié au cours d’une année civile n’excède pas 5 % du plafond mensuel de la Sécurité sociale (soit 159 € en 2015), ce montant est non assujetti aux cotisations de Sécurité sociale », peut-on lire sur le site de l’Urssaf. Lire aussi : Traitement social et fiscal des chèques et cartes-cadeaux.

Aménager les horaires

Certains rejoignent leur famille en province, d’autres préparent les festivités : les 24 et 31 décembre sont des journées peu propices au travail. Autant l’accepter et aménager les horaires, quitte à rattraper les heures perdues au mois de janvier. Si c’est possible, fermer l’entreprise à la mi-journée paraît un bon compromis pour permettre à chacun de profiter pleinement de la fête.

Organiser les astreintes

Dans certaines entreprises, le travail continue pendant les festivités. Il faut donc penser à organiser les gardes et les astreintes, en veillant à ne pas pénaliser toujours les mêmes, en particulier, les célibataires.

Lire ici : Comment gérer les astreintes de fin d’année 

Profiter de sa famille

Noël est un moment familial par excellence, notamment pour les enfants. Ne laissez pas votre travail leur gâcher la fête. Nous ne saurions trop vous conseiller de faire la trêve du portable.

Présenter ses vœux

La carte de vœux électronique a considérablement réduit la pénibilité de la tâche des vœux. Reste tout de même à concevoir une carte électronique. Ce n’est évidemment pas à la dernière minute qu’il faut s’y prendre. Organisez avec vos collaborateurs les plus créatifs une séance de brain storming, pour proposer une carte qui ressemble à votre entreprise.

Le jour J, vous pouvez témoigner une marque d’attention à certains clients ou collaborateurs, en leur adressant un SMS de bonne année. Préparez les avant le réveillon, afin de n’oublier personne !

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire