Le team building et les robots

team-building-robots

Comment rassembler ses équipes en les tournant vers l’avenir ? En les initiant à la robotique dans un projet aussi collectif que ludique.

Construire, par équipe, en moins de trois heures, une “structure mécanisée, voire programmable”, autrement dit : un robot. Voici ce que propose Incenteam dans le dernier né de son catalogue d’activités de team building. L’organisateur de jeux de management basés sur l’expérience offre la possibilité d’entrer dans l’ère de la robotique avec cette animation de construction collective.

Construire et programmer des robots de toutes tailles

Accessible à tous, ce nouveau jeu permet aux participants de travailler en mode projet autour de la réalisation de structures mécanisées : depuis des petits robots jusqu’à des machines gigantesques.

Chaque équipe reçoit son matériel pour construire une structure basée sur un cahier des charges ou selon sa libre créativité.

  • La première phase d’entraînement lui permet de comprendre les bases de la robotique et de la programmation simplifiée, notamment l’étude des moteurs ;
  • La deuxième phase consiste à établir la vision de la future réalisation.

Araignée, ascenseur, ou encore pont-levis, figurent parmi les formes envisageables. Le matériel et les conseils sont disponibles via une sorte de place de marché où les équipes doivent faire preuve de capacités de négociation afin d’échanger et obtenir ce dont elles ont besoin. Comme dans toute activité collective en entreprise, la phase de debriefing est de mise en fin de séance, une fois la construction de la machine robotisée achevée.

L’activité permet de découvrir la robotique d’entreprise tout en passant un bon moment, mais aussi de fédérer une équipe autour d’un projet en créant l’émulation et la motivation grâce à un challenge ludique mais technique” résume Christian Ménard, directeur d’Incenteam. De fait, les équipes apprennent à s’organiser, à fédérer leurs ressources matérielles et humaines, elles s’initient à la robotique, tout en travaillant en mode projet. Le partage de l’information est crucial pour réussir. “La construction d’un robot s’apparente à un exploit tant la prouesse technique est impressionnante. Le côté ludique de l’activité de team building est au rendez-vous, mais avec un challenge d’innovation non négligeable” conclut-il.

Une activité futuriste ouverte à tous

Si Incenteam reçoit nombre de demandes émanant des DSI, dont la population est naturellement friande de techniques et d’informatique, l’activité s’adresse en réalité à tout type de populations. Christian Ménard insiste sur son accessibilité : “nous nous basons sur l’utilisation de tiges plastiques enfilables, qui permettent de réaliser des structures mécanisable et commandables. Tous les publics sont assez fascinés par la possibilité de construire une structure et de réussir à la programmer pour qu’elle bouge.

De fait, la robotique est à la mode, comme en témoignent les drônes et autres objets télécommandés et programmables disponibles dans les magasins pour les fêtes cette année. “La robotique est, avec tout ce qui est digital, dans l’air du temps. rappelle à juste titre Christian Ménard. Une nouvelle corde à l’arc du team building !

Laisser un commentaire