Ce serait osé de ne pas accepter le Ticket Restaurant® !

Bonjour Christophe Anquetil. Vous êtes propriétaire du restaurant chez Diego à Reims. Vous y proposez de la cuisine argentine. C’est une première pour la ville ?

Bonjour. Effectivement nous sommes le seul à offrir ce type de cuisine sur Reims. D’ailleurs, sur l’ensemble du territoire national, nous ne sommes qu’une vingtaine de restaurants argentins.

L’avez-vous ouvert il y a longtemps ?

Cela fait exactement six mois aujourd’hui que nous avons ouvert. Diego fête son anniversaire justement le jour de votre venue !

Quel accueil vous ont réservé les Rémois ? Sont-ils intéressés par le concept culinaire ?

Oui je crois, parce que nous partons sur quelque chose de complètement différent. La viande argentine est notamment réputée pour sa tendresse. Et nous poussons l’histoire un peu plus loin en faisant découvrir les vins d’Amérique du Sud. En l’occurrence, nous allons du Brésil au Chili en passant par l’Argentine à nouveau, ou l’Uruguay. Tout cela apporte une nouveauté appréciée à Reims et par nos clients.

Le champagne se marie-t-il bien avec la viande argentine ?

En apéritif, les tapas s’accordent plutôt bien avec notre spécialité locale… Mais sur une bonne viande rouge, un Malbec d’Argentine sera très indiqué.

Il y a de nombreuses entreprises au centre ville de Reims. Comment travaillez-vous avec elles?

Assez naturellement. Souvent, cela commence par l’intermédiaire d’un collaborateur qui vient à titre personnel une première fois, en soirée. Et qui repense à nous lorsqu’au sein de l’entreprise, un déjeuner entre collègues, une réunion ou un séminaire sont à organiser. Nous avons en effet la particularité de disposer de deux niveaux, ce qui permet de privatiser un étage pour 30 personnes, voire la totalité du restaurant avec ses 60 places.

Y compris le soir ?

Nous essayons. Mais c’est un peu plus difficile car nous avons aussi une clientèle qui apprécie de venir passer sa soirée chez nous, après le travail.

Les gens vous payent en partie à l’aide du Ticket Restaurant®. Pour une part importante de votre chiffre d’affaires ?

Cela représente déjà, six mois après l’ouverture, pas loin de 10% des modes de règlement du restaurant. De toute façon, pour un restaurant qui se lance, il est très important d’être présent sur tous les supports et moyens de paiement.

Ca vous parait difficile d’ouvrir un restaurant sans accepter le Ticket Restaurant ?

Cela me paraitrait osé, en fait !

Très bien. Merci beaucoup… et bon anniversaire !

Laisser un commentaire