Savoir être politique en entreprise

politique-en-entreprise

Avoir le sens politique en entreprise n’est pas forcément un vilain défaut. Bien au contraire, cette compétence peut être très utile aux managers et à leurs équipes, pourvu qu’elle s’accompagne d’éthique et d’intégrité.

Menteurs, manipulateurs, voire malhonnêtes ou magouilleurs : le moins que l’on puisse dire, c’est que les politiques ont mauvaise presse. Par ricochet, dans l’entreprise, dire d’un manager qu’il a le sens politique n’est pas exactement un compliment par les temps qui courent. Il passe vite pour un individualiste qui œuvre dans l’ombre pour sa seule carrière.

Jeux de pouvoirs et d’influence

Si le sens politique en entreprise peut bien sûr être mis au service d’une trajectoire personnelle, il peut aussi servir l’intelligence collective d’une organisation. Dans l’entreprise comme ailleurs, se déroulent des jeux de pouvoirs et d’influence que l’on ne peut ignorer et qui n’ont rien d’infamants. Car même les meilleures idées du monde n’iront jamais loin si l’on n’est pas capable de les promouvoir auprès des personnes qui ont le poids, l’autorité et la crédibilité pour les faire valoir. De même, toute négociation commerciale comporte une part de rapport de forces, et donc de jeux politiques.

Ecouter, analyser, choisir

L’origine grecque du mot « politique » reflète la complexité du concept. Politikos, elle concerne au sens large l’organisation d’une société développée. Politeia, elle signifie la constitution, autrement dit la structure, le fonctionnement d’un groupe social, d’un collectif. Enfin – et c’est trop souvent à cette acception que notre mot se réfère, Politikè concerne la pratique du pouvoir et aux luttes pour l’obtenir.

Mais avoir le sens politique, dans son acceptation la plus intéressante, c’est d’abord savoir écouter, pour analyser et comprendre les enjeux d’une situation, évaluer les risques et choisir le chemin pour atteindre l’objectif.

Maîtriser le relationnel

Avoir le sens politique en entreprise, c’est ensuite maîtriser le relationnel, savoir choisir à qui s’adresser, à quel moment, avec qui créer des alliances, avec toujours un objectif en ligne de mire. Une compétence comportementale particulièrement utile pour l’entreprise en phase de transformation, où s’expriment souvent les doutes et les peurs.

Beaucoup confondent manipulation et capacité à convaincre, à influencer, à faire passer ses idées. Il faut dire que la ligne blanche peut être vite franchie, si l’éthique et l’intégrité sont absentes. Elles seules peuvent donner toute sa force au sens politique, qui devient alors la faculté à fédérer et à créer des liens de confiance, deux qualités essentielles d’un manager.

Si le sens politique en entreprise recèle une part d’intuition ou de “flair”, et si certains en font preuve naturellement, cette compétence peut aussi se développer. A commencer par l’observation de ceux de vos collègues qui sont considérés comme de fins politiques !

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire