« A Lyon, cela fait des mois qu’on ne me refuse plus la carte Ticket Restaurant® »

Loic-Allamel-JDAV

Bonjour Loïc Allamel. Vous êtes assistant commercial chez Alteca. Quel est votre rôle dans l’entreprise ?

Loïc Allamel : J’ai pour mission des comptes clients, en particulier la facturation, le suivi d’activités, les impayés. Plus globalement, je suis le chiffre d’affaires de l’agence, je tiens à jour les prévisionnels, sur trois mois, et les réajuste après chaque clôture mensuelle. Je dois également préparer les comités de pilotage avec certains clients. Enfin, en liaison avec le service paie, je fais le relevé des interventions de nuit, afin de les valoriser au niveau de la facturation et du salaire, et j’opère le suivi des intérimaires.

Le siège de l’entreprise est situé dans le 6ème arrondissement de Lyon – le quartier de la Tête d’Or. Est-ce un endroit où il est facile de se restaurer le midi ?

Certainement. Il y a de nombreux restaurants, et dans tous les goûts. Nous disposons vraiment d’un grand choix pour le déjeuner.

Quelles sont vos habitudes personnelles pour ce repas de midi ?

C’est variable. En général, j’apporte quelque chose que je me suis préparé à la maison. Mais je sors également avec les collègues de temps en temps, pour décompresser. Dans ce cas, on choisit un restaurant et nous y allons tous ensemble.

Vous étiez auparavant bénéficiaire du Ticket Restaurant® sous sa forme papier. Désormais, vous avez la carte. Qu’est ce que cela a changé pour vous ?

C’est plus pratique, cela prend moins de place. Par contre, cela fait un code en plus à mémoriser (sourire). Mais aujourd’hui, on ne rencontre quasiment aucun problème pour payer avec cette carte. A Lyon, cela fait des mois que cela ne m’est pas arrivé.

En revanche, dans certains endroits à la campagne, certains restaurants un peu à l’écart ne sont pas équipés du terminal adéquat. Enfin c’est ce qu’ils croient. Car il y en a qui pourraient accepter la carte avec leur TP, mais qui ne le savent pas. Dans ce cas là, j’essaie quand même, je leur dis :  « écoutez, c’est comme une carte bleue, voyons ce que cela donne. » Et ils se rendent alors compte que cela fonctionne !

Merci beaucoup.

Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire